Bibliothèque

Sous les lunettes de Zerbinette

Bloody Miami

Voilà un livre qui fera un sacré film.

Miami, ville tentaculaire rongée par le communautarisme. Cubains, russes, noirs et WASP se partagent la perle de la Floride à grands coups de crocs. Le maire, un cubain vénéré comme Dieu le père a bien du mal à préserver un semblant de paix sociale. Lorsqu’il apprend que Nestor Camacho, jeune policier d’origine cubaine lui aussi, a sauvé la vie à un wet black, cubain, réfugié en haut d’un mat, le privant du même coup du droit du sol, il craint l’émeute raciale dans son propre camp. D’autant que l’incident a été couvert par John Smith, journaliste novice mais tenace qui détient un scoop explosif sur le musée d’art moderne de la ville.

Les embrouilles ne font que commencer pour John Smith et l’agent Camacho, et les intrigues se déchaînent jusqu’à ce qu’enfin, la pelote se dénoue magistralement. Quelques longueurs au milieu du roman, mais la seconde partie se dévore. Encore une œuvre sans fard sur le visage nu d’une Amérique morcelée, dévorée par la concupiscence.

Bloody Miami de Tom Wolfe, 616 p., éditions Robert Laffont.