Chronique

Ce à quoi il faudra échapper

Où Manzi te dit de ne pas aller ce week-end (4-6 novembre 2016). Ou alors à tes risques et périls.

Non vous ne rêvez pas, la teuf tant attendue débarque enfin à la Réunion : Le Tampon accueille ce week-end la Fête de la chasse et de la nature au Tampon (sic).

La juxtaposition de ces deux noms est pour le moins incongrue dans le sens où chasse et nature est un oxymore, tout comme l’est un mort-vivant. À ne pas confondre avec un occis-mort qui est un pléonasme, tout comme l’est un chasseur crétin.

Dimanche, la fête devrait battre son plein avec la fameuse messe des chasseurs. Vous vous demandez sûrement à quoi ressemble une messe de chasseurs ? La réponse coule de source : c’est un recueillement solennel et distingué où l’ont boit du vin de messe puis on s’imbibe de vin de messe sans oublier la phase finale où l’on pitanche du vin de messe. Au moins, pendant que les alcoolos tanguent, les tangues sont coolos…




La nature et les chansons paillardes vous emmerdent car vous préférez les zones commerciales bétonnées et le gospel moderne halluciné ? Le Festival Gospel M & miracle est fait pour vous !

Pourquoi "M" après Gospel me direz-vous ? J’en sais rien, ça doit être mystique. En revanche petite question piégeuse pour voir ceux qui suivent : Prédication et Humour, alors c’est un oxymore ou un pléonasme ?

Remarquez qu’un rassemblement de gospel à la Nordev constitue en soi un geste aussi vain et humoristique que celui d’organiser un festival de musiques dans un hall d’exposition. C’est sûrement dans cet esprit de déconne que Jean-Christophe Cambadélis - aka MC DÉLICE - sera peut-être en meeting ce mercredi à Sainte Clotilde sous la bannière : PS SOCIAL ÉCOLOGIE (et SECOND DEGRÉ ?).

Si vous avez été déçu par son one-man-show, je pense que le “stand up for Jesus ”de MC HARRY devrait être bien perché.




Pour tous ceux qui n’auraient pas guéri - prions pour que soit la première et dernière édition de cette supercherie - je vous recommande de filer à cette autre soirée miraculeuse qui devrait réunir une tripotée de libertins, dont certains sûrement chrétiens.

Chers fidèles, agitez votre flanelle et votre porte-jarretelles car Saint Marc Dorcel est sur l’île avec sa (presque) pucelle. Ah ! Les grandes joies du pigiste de L’Azenda : être convié aux conférences de presse de ces soirées-là. C’était hier soir mais malheureusement j’ai dû décliner l’invitation, reçue par mail par un certain Mr Charly (sic), car j’avais mon entretien santé hebdomadaire « lubrification et procrastination » avec ma voisine kiné à forte poitrine.

Je suis donc au regret de vous informer que je ne pourrai relayer le point de vue très critique d’Anna Polina sur la position de la classe bourgeoise qu’elle qualifie de décadente, car ne connaissant plus de limites dans le mal qu’elle commet au travers du système économique capitaliste.

Amen.

PS : Oui, c’est de la caricature. On n’a rien contre les chasseurs, les tangues, jésus, les prophètes, les échangistes, etc..