Discothèque

Danyèl Waro : album "Aou Amwin"

Danyèl Waro a sorti en 2010 le nouvel opus que l’on attendait depuis quelques temps, Aou Amwin. Un double album, mixé par Yann Costa, qui oscille entre nouvelles compositions, reprises de morceaux mythiques et duos inspirés. A se procurer de toute urgence !

C’est par une belle journée de juin que Danyèl Waro a dévoilé les titres de son nouvel album lors d’un kabar organisé par l’association Kaz Maron, à La Saline-les-Hauts. Entouré de nombreux artistes (Fabrice Legros, Teddy Iafare-Gangama, Simangavol, Lansor, L’esprit, Destyn, Zanfan maron’r, Jean-Marie Barret, Chapelle la misère, Kalbas...), le Pape du maloya a prouvé au public nombreux qu’il n’avait rien perdu de sa verve légendaire.

La journée était l’occasion d’entendre les pépites enregistrées pour ce Aou Amwin, un album très marqué par la question de l’identité créole. Prônant une solidarité empreinte d’humanisme, Waro souhaite notamment que notre société remette "l’humain au centre des préoccupations", en favorisant le culturel plutôt que l’économique.

Très sensible au renouveau du maloya, il a convié une nouvelle génération de musiciens, à commencer par les fils de Danyel Saingainy, le prêtre de la Chapelle la Misère, qui déploient toute une palette de sons aux tambours Malbars.

Autre invité de l’album : le Sud-africain Tumi Molekane, du groupe Tumi & the Volume, qui rappe sur une nouvelle version du morceau "Mandela", en hommage à l’immense figure de la résistance à l’Apartheid.

Danyèl Waro a également profité d’Aou Amwin pour enregistrER sur bandes sa somptueuse rencontre avec le choeur polyphonique corse A Filetta, que l’on a pu admirer en mars dernier au Téat St Gilles. Une fusion maloya/polyphonie qui occupe 3 morceaux de l’album, dont un chanté en corse par Waro et sa formation. Surprises linguistiques garanties !!!

L’album principalement enregistré en février 2010 dans la case familiale de Trois-Mares, a été mixé par Yann Costa, l’inévitable sorcier réunionnais du son. On retrouve aux côtés de Waro son impressionnant lantouraz de percussionnistes : Loran Dalo, Tyéri Abmon, Vinsan Philéas et Sami Pageaux-Waro.

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Danyèl Waro s’est vu décerner le Womex Artist Award 2010 le 31 octobre de la même année à Copenhague.

Ne reste plus qu’à guetter dans votre Azenda les prochains concerts du grand Danyèl...

Texte et Photos : Jérôme Horat

Galerie Médias