Discothèque

Métissage musical

Didyé Kérgrin : album "Somin la Vi"

Didyé Kérgrin a récemment sorti son 1er album sur le label Akord’, intitulé "Somin la Vi". Il s’est entouré pour l’occasion de ses amis musiciens, les Kamayann’ (littéralement "les Insoumis"), pour faire souffler un vent de liberté sur la musique réunionnaise.

Il a débuté sur la scène réunionnaise au début des années 90 aux côtés de Davy Sicard avec lequel il avait fondé le groupe a capella les « Collège Brothers ». Didyé Kérgrin a depuis choisi une autre voie, nettement plus tournée vers les instruments et les arrangements jazzy.

Bassiste autodidacte et chanteur, Didyé est un artiste bien connu du sérail musical réunionnais. Il a fait ses armes aux côtés de nombreux talents péi : Baster, Ziskakan, Tisours, Tapok, Tibwa, Luciano Malbrouck, Davy Sicard...

Didyé Kérgrin a choisi de développer une musique du métissage, entre jazz-soul, reggae et pop ensoleillée. Les titres de "Somin la Vi", son premier album, trace un sillon original dans le paysage musical réunionnais. L’opus déroule une fusion des styles aux orchestrations riches, s’appuyant sur des textes en créole et sur les incontournables instruments du maloya, roulèr et kayamb en tête.

En studio d’enregistrement, le bassiste-auteur-compositeur s’est entouré de son groupe Soul Kamayann’ avec lequel il évolue depuis 2007. Dans cette formation on peut notamment citer Dimitri Domalaga (batterie), San et David Hamet (guitares), Matthieu Brillant et Eric Ichane (claviers), Eddy Abolet (percussions), Thierry Hesler (trompette) et Emilie Rivière (choeurs).

Et côté invités, la liste est impressionnante. Pour ce premier album, Didyé s’est en effet offert au micro les services de nombreux artistes de la scène actuelle : Danyèl Waro, Tikok Vellaye, Luciano Mabrouck, Philippe Zora, Stéphane Allouche, Meddy Gerville, Lindigo, Alex et iZa.

Parmi les 16 titres que compte "Somin la Vi", il y a indéniablement quelques pépites que l’on n’a pas fini d’entendre sur les ondes locales, comme le magnifique "Mon Balon" ou encore le langoureux "Sois pas pressé".

Entre la tradition et les orchestrations modernes, les musiques réunionnaises et le groove du jazz-soul, Didyé Kérgrin semble ne pas vouloir choisir, mais plutôt de trouver une alchimie sonore. "Somin la Vi" témoigne de cette recherche artistique.

Didyé Kérgrin ék bann Soul Kamayann’ vont se produire sur les scènes de l’île dans les prochaines semaines. A suivre !

myspace.com/didierkgrain

Jérôme Horat

Galerie Médias