À la niche ! Plongée au cœur d’un genre musical obscur

EBM

À la croisée entre musique industrielle et électronique, l’EBM (pour Electronic Body Music) est un terme initialement inventé par Kraftwerk pour qualifier le son de l’album The man-machine.

Hypnotique, minimaliste, dansant malgré sa froideur apparente, le genre conquiert ses lettre de noblesse grâce à la foisonnante scène belge des années 80. Signes distinctifs : la structure rhytmique et les textures sonores priment sur les mélodies, probablement en réaction au succès commercial de la new wave mélodique de l’époque. Les textes, souvent violents, évoquent sans détour les dérives de la société moderne (conflits armés, toute-puissance des media...) sur des beats martiaux et syncopés.

Pont historique entre la new wave et la techno, le mouvement s’est essoufflé avec le début des 90s’, mais son influence fut déterminante sur l’évolution des musiques électroniques, de nombreux groupes et producteurs actuels s’en réclamant ouvertement, de Blackstrobe à Gesaffelstein.

Illustration : Freddy Leclerc | Texte : FM


LA PLAYLIST QUI VA BIEN


DISCOGRAPHIE SÉLECTIVE

JPEG - 78.5 ko


RETOURNEZ À LA NICHE ?