Festival

La Prog !

Francofolies 2019

Here we go !

Vendredi 08/03

Et c’est reparti pour un tour, vous connaissez le topos : grosse prog, grosse ambiance.

- 19h00 - CHRISTINE SALEM SINFONIK - Maloya - Scène Lagon

L’Orchestre de la Région Réunion multiplie depuis peu les collaborations avec les artistes réunionnais contemporains afin de renouveler ses propositions artistiques et de toucher un public différent. Après Maya Kamaty ou Labelle, c’est au tour de Christine Salem de concevoir un programme original avec la formation dirigée par Laurent Goossaert. Grâce aux arrangements de Frédéric Norel, les titres de la dame des Camélias, dépouillés par essence, trouvent un souffle épique insoupçonné avec la puissance orchestrale de l’ensemble régional. Après Gainsbourg Symphonique, la seconde création originale de l’ORR aux Francofolies de la Réunion s’annonce intense et passionnante.

- 20h00 CLARA LUCIANI - Pop - Scène Piton

Grande brune au caractère bien trempé, dotée d’une voix grave et troublante où point une mélancolie non feinte, Clara Luciani est la nouvelle égérie de la pop française. Déjà remarquée sur les disques de La Femme, sur le dernier Nouvelle Vague ou en première partie de Benjamin Biolay, la chanteuse a pris son temps pour transformer l’essai de Monstre d’amour, EP inaugural franchement réussi. Épaulée par le trio Sage/Benjamin Lebeau (The Shoes)/Yuksek pour la réalisation de Sainte-Victoire, premier album dont le titre évoque sa Provence natale, la chanteuse dévoile une écriture raffinée, tour à tour introspective et véhémente. Un univers tout en contraste et en nuances subtiles, qu’il nous tarde de découvrir en live.


- 21h15 CALI CHANTE LÉO FERRÉ - Chanson - Scène Lagon

Après sept albums studio et un premier roman salué par la critique, Cali consacre un disque à cette figure majeure de la chanson française du XXe siècle. Bercé par les classiques intemporels de Ferré que jouaient ses parents sur le tourne-disque familial, Cali s’est emparé du répertoire du poète anarchiste avec sobriété et déférence, privilégiant les chansons originales du maître à ses nombreuses adaptations de poèmes classiques. Épaulé par le pianiste Steve Nieve (Elvis Costello) et le guitariste François Poggio (Florent Marchet, La Grande Sophie), il a mis en boîte ces seize titres au studio Pigalle, là même où l’illustre chanteur enregistrait ses premiers succès. Une réussite totale qu’il nous tarde de voir transposée à la scène.


- 22h30 JEANNE ADDED - Pop - Scène Piton

Bientôt quatre ans que Jeanne Added débarquait avec fracas sur le devant de la scène hexagonale avec Be sensational, premier album fiévreux produit par Dan Levy, moitié de The Dø. Un succès public et critique, confirmé par une tournée d’une soixantaine de dates où elle fascinait par sa présence et la noirceur dansante de ses compositions. C’est sous un jour nettement plus lumineux que la rémoise d’origine nous revient, son second opus Radiate faisant la part belle aux envolées pop et aux nappes électroniques. Enregistré avec l’aide du duo Maestro, ce disque met avant tout en valeur la voix superbe de la chanteuse, dont le solide background jazz explique ces prouesses vocales. La grande classe.


- 23h30 HUBERT-FÉLIX THIÉFAINE - Chanson - Scène Lagon

Quarante ans de chansons, ça en impose. Surtout lorsqu’une bonne partie de ces quatre décennies s’est déroulée dans l’indifférence médiatique généralisée, avant une reconnaissance tardive dont le principal intéressé se fiche pas mal. Probablement la faute à ses textes sombres et alambiqués, ses associations de mots perchés et ses thématiques bizarroïdes, développées au fil de dix-sept albums studio, intégralement réédités l’an passé. Hubert-Félix Thiéfaine a construit son succès loin des sentiers balisés, grâce à un public fidèle acquis à grands renforts de tournées marathons. La Réunion aura l’honneur d’être une étape de ce nouveau tour de chant, l’occasion de venir apprécier sur scène l’un des plus grands auteurs français contemporains.


Samedi 09/03

Crème solaire, chapeau, eau, bonne humeur ? Paré pour le 2ème jour ?

- 18h00 LORYZINE - Maloya - Scène Piton

ondé en 2006 par Luciano Robert, fils de facteurs d’instruments traditionnels, Loryzine porte haut le flambeau du maloya, musique endémique de l’île de la Réunion. Rythmique solide, harmonies vocales superbes, la joyeuse bande de Saint-André apporte une touche de modernité bienvenue au genre, s’éloignant de sa connotation contestataire originelle. Si les membres du groupe se sont rencontrés lors de servis kabaré, c’est au conservatoire qu’ils ont perfectionné leur pratique instrumentale. Le quintette a essaimé la bonne parole maloya aux quatre coins du monde (Australie, Allemagne, Zanzibar) en proposant un spectacle total où les chorégraphies millimétrées le disputent au jeu scénique impeccable.


- 19h15 TEMPER - Électro - Scène Lagon

Temper c’est le projet de Luc Blanchot, violoncelliste de Bigflo & Oli, qui assure également ici chant, guitare et machines. Il est accompagné de Pierre-Jean Méric à la basse et aux claviers et de Valentin Jarry à la batterie. Avec des influences comme James Blake, Son Lux ou encore Radiohead ils produisent une electro-pop riche en émotions.


- 20h15 SAODAJ’ - Maloya Nomade - Scène Piton

Il aura fallu attendre quatre ans pour voir la troupe de Marie Lanfroy donner une suite à son premier EP. Enregistrés et mixés par Brice Nauroy, multi-instrumentiste chez Lo Griyo, les titres de Pokor lèr se nourrissent des rencontres et des expériences qui ont jalonné le parcours de la tribu ces dernières années. Que les aficionados se rassurent, les nouveaux morceaux restent fidèles au son forgé par le groupe, cet hybride acoustique de maloya et de sons du monde, unique en son genre. Fort d’une tournée de plus de 150 dates qui les aura emmenés au Maroc, en Israël ou en Inde, avec un line-up légèrement remodelé, Saodaj’ repart à la conquête d’oreilles curieuses sur son terrain de jeu préféré : la scène.


- 21h30 BIGFLO & OLI - Rap - Scène Lagon

Les deux frangins toulousains vivent un rêve éveillé depuis quelques années. De leurs premières scènes lors des battles Rap Contenders à la tournée des Zéniths, leur trajectoire fulgurante n’a pourtant rien d’un hasard. Musiciens de formation (trompette pour Olivio, batterie et piano pour Florian), ils proposent un hip-hop frais et authentique, éloigné des clichés du genre sur le fond comme sur la forme. Leur sincérité et la qualité d’écriture de leurs morceaux les distinguent de la masse des rappeurs, de même que leur appétence pour les univers musicaux qui détonnent : ambiance latino sur Papa, incursions electro sur Demain avec Petit Biscuit, refrains chantés… Un véritable phénomène à ne pas rater sur scène !


- 23h45 LUNE OF ATLANTIS - Électro - Scène Piton

Lune of Atlantis est le nouveau projet de Lucian, jeune producteur réunionnais biberonné aux expérimentations de Boards Of Canada, Bonobo ou plus près de nous Fakear. Naviguant entre ambient, electronica rêveuse et deep house, ses sets planants brouillent les frontières entre electro, hip-hop et pop à grands coups de boucles vaporeuses, beats efficaces et synthés aériens. Un imaginaire planant, propice au voyage, dans la lignée de Petit Biscuit ou Møme. Confirmant la vitalité de la bouillonnante scène électronique de l’Océan Indien, Lune of Atlantis est assurément un projet à suivre de (très) près.


Dimanche 10/03

Troisième jour de Festival, dans ton crâne c’est batterie de grindcore en permanence et ton foie envisage de faire un procès à ton levé de coude.
Une bière et ça repart !

- 17h00 ZANMARI BARÉ - Maloya - Scène Lagon

Ancien leader du groupe Lansiv, Zanmari Baré possède un timbre délicat et puissant, reconnaissable entre mille. Héritier spirituel et ami de Danyèl Waro, avec qui il partage plusieurs musiciens, le fonnkézèr saint-paulois avait marqué les esprits en 2013 avec Mayok flèr, premier effort solo touché par la grâce qui lui avait valu des louanges unanimes bien au-delà des frontières réunionnaises. Voun, son second disque paru l’an passé, confirme sa remarquable qualité d’écriture et le voit aborder des thématiques complexes : les enfants de la Creuse sur Déor in Paradi, l’alcoolisme dans Mwin Gaby ou la disparition de son dalon Dédé Lansor (Lo vyé Bob). Certainement l’une des plus belles voix du maloya contemporain.


- 18h15 MÉLISSA LAVEAUX - Blues/Folk - Scène Piton

Née au Canada de parent haïtiens en exil, Mélissa Laveaux effectue un retour aux sources sur son troisième disque Radyo Siwèl, intégralement chanté en créole et paru sur l’impeccable label Nø Førmat ! Une plongée dans le répertoire folk d’Haïti, celui qui a bercé son enfance avec des artistes comme Martha Jean-Claude ou Émerante de Pradines. Elle a choisi des chants de résistance du début du XXe siècle, quand la première république noire subissait le joug du colon américain, et les a modernisés en y apportant sa touche unique. Un travail proche de l’ethno-musicologie, sublimé par les arrangements du trio A.L.B.E.R.T., déjà à l’œuvre sur le splendide dernier album d’Oumou Sangaré. Une proposition militante et passionnante, à découvrir sur scène de toute urgence !


- 19h15 NAÂMAN - Reggae - Scène Lagon

évélation des dernières années sur la scène reggae française, Naâman a su fédérer de nombreux auditeurs grâce à ses sons chaloupés, sa faculté à transmettre et partager ses émotions et sa bienveillance contagieuse. Sa musique reflète sa personnalité, authentique et spontanée. Sur son troisième disque Beyond, Naâman va au-delà des vibrations reggae et hip-hop, il s’imprègne de la soul, emprunte à la musique latine, pose sur des rythmes caribéens et s’autorise même quelques couplets en français. De Paris à Moscou, de Kingston à Budapest, le toaster a donné plus de 300 concerts où sa générosité hors du commun lui a permis de tisser un lien indéfectible avec un public toujours plus large.


- 20h30 COLUMBINE - Rap - Scène Piton

Collectif de huit membres, Columbine fait partie de cette nouvelle génération de groupes hip-hop pluridisciplinaires et autodidactes qui affolent les compteurs sur la toile. Hyper productifs, comme il est désormais de mise dans le rap-jeu, les Rennais sortent leur troisième projet en trois ans, Adieu bientôt, premier véritable album qui marque une vraie évolution tant dans les textes que sur les prods. Les deux rappeurs Foda C et Lujipeka semblent avoir mûri, délaissant les provocs d’adolescents white trash pour des thématiques plus adultes, sans perdre en spontanéité ni en authenticité. Porte-paroles d’une jeunesse en proie au spleen, Columbine a réussi à tisser avec elle un lien fusionnel à nul autre pareil.


- 21h30 MOHA LA SQUALE - Rap - Scène Lagon

Les temps ont changé dans l’industrie musicale et Moha La Squale en est une parfaite incarnation. Voilà un peu plus d’un an, ce jeune artiste issu du quartier des Amandiers dans le 20e arrondissement parisien n’avait jamais publié le moindre couplet. Mais en quelques mois et à raison d’un freestyle hebdomadaire, Mohamed a fédéré un nombre exponentiel d’amateurs, séduits par son flow nonchalant, ses punchlines incisives et son charisme naturel. Son premier disque Bendero dévoile une écriture brute et stylée, qui raconte la rue sans artifices. On vous épargnera le détail du conte de fées, entre incarcération précoce à Fleury et inscription au cours Florent, mais quelque chose nous dit qu’il est parti pour durer.


Textes de présentation : Francofolies.re

Infos pratique

Comment venir :

- En voiture

  • Depuis St-Denis/St-Paul Prendre la route des Tamarins (RN1) direction St-Pierre, puis suivre la signalisation Francofolies
  • Depuis St-Benoît Prendre la route des Plaines (RN3) direction Le Tampon/St-Pierre, puis suivre la signalisation Francofolies
  • Depuis St-Joseph Prendre la RN2 direction St-Pierre, puis suivre la signalisation Francofolies

Utilisez le parking mis en place par la ville de Saint-Pierre (ZAC Canabady), il est pratique, gratuit, surveillé et relié au site du festival par des navettes (voir ci-dessous).

- En transports en commun

De nombreuses lignes de car vous permettent d’arriver à Saint-Pierre :

  • Depuis St-Denis/St-Paul :ligne O1 / ligne O2 / ligne ZO, direct St-Denis > St-Pierre
  • Depuis St-Benoît : ligne S2
  • Depuis St-Joseph : ligne S3 (détail)

Toutes les infos détaillées (horaires, tarifs) sur www.carjaune.re

Une fois à St-Pierre, grâce à la CIVIS, deux navettes sont à votre disposition pour rejoindre le site du festival :

  • depuis le parking ZAC Canabady
  • depuis le centre-ville de Saint-Pierre

L’accès vous coûtera 1€/jour pour une utilisation illimitée


Tarifs

TARIFS PRÉ-VENTE

Les tarifs pré-vente sont disponibles jusqu’au jeudi 7 mars 2019 inclus.

  • Billet journée : 30€ / 45€ (VIP)
  • Pass 2 jours : 50€ / 80€ (VIP)
  • Pass 3 jours : 75€ / 100€ (VIP)

TARIFS SUR PLACE

  • Billet journée : 35€
  • Billet journée VIP : 50€
  • Pas de pass 2 & 3 jours en vente sur place.


  • Prog du Vendredi ICI
  • Prog du Samedi ICI
  • Prog du Dimanche ICI

Galerie Médias