Local

Giloo & Tribaloya

Depuis fin 2009, le 1er album de Giloo est dans les bacs et s’intitule "Gran Mèr Kal’", clin d’oeil à la plus célèbre des sorcières réunionnaises. Véritable concentré de métissage musical, l’opus a été l’occasion d’accueillir de nombreux artistes invités pendant l’enregistrement. Sur scène, Giloo s’est entouré d’une sacrée tribu de musiciens émérites : les Tribaloya. Gageons que l’on n’a pas fini d’entendre parler de cette formation prometteuse.  

Auteur, compositeur et interprète, Gilles Bazin, alias Giloo, fut longtemps le chanteur du groupe Skarpédiem (présenté dans l’Azenda n°28 d’octobre 2007). A cette époque d’ailleurs, l’énergie scénique déployée ne passait pas inaperçue... et Skarpédiem passa maître dans l’art du concert festif voire totalement débridé !  


Chanteur généreux et improvisateur né, Giloo démontra qu’il était doué d’un incontestable sens de la scène et de l’échange avec le public. Une aventure déterminante et une rencontre avec la musique comme une évidence. Il s’est depuis musicalement jeté cor..des vocales et âme dans l’écriture de sa propre partition. 


Des chansons, Giloo en a plein l’étui à guitare. En français ou en créole, ses histoires s’appuient tant sur le réel que sur un imaginaire teinté de poésie, d’humour et d’émotions. Inspiré par la langue et les cultures réunionnaises, le chanteur a au fil du temps puisé dans ses racines pour s’approprier les rythmes et les sonorités de l’Océan Indien. Auteur et compositeur d’une musique métissée, Giloo n’avait plus qu’à tenter l’aventure d’une carrière artistique en solo. Il se jette à l’eau fin 2008 et entame l’enregistrement de son premier album à la maison, épaulé par Gagli à l’enregistrement et au mixage, ainsi que Jérémie Lapra (le bassiste de Baster) aux arrangements, à la direction artistique et… à la basse, évidemment.  

  Giloo enregistre ainsi 10 morceaux écrits par ses soins, ainsi qu’un onzième signé Paule Lapra, le fameux "Gran Mèr Kal’" qui donnera son titre à l’album. Outre l’excellent guitariste Youric Delacuvellerie (vous avez notamment pu l’entendre avec Piwek, Euphonie ou Blue Bop Trio) et la charmante Ziia aux choeurs, l’album est jalonné d’une impressionnante liste d’artistes invités, parmi lesquels Ludo N’hollé (batteur de Tiken Jah Fakoly), le duo Folkom, Carlton du groupe X Makeena, Mounawar, Didier Dijoux (batteur de Baster), Caroline Faber, Eric Ichane, Julie Salamagnou, Guillaume Baronce…  

Gran Mèr Kal’ est un album éclectique, qui emprunte tant à la chanson à textes qu’au reggae ou au maloya... un album ouvert aux autres, à l’image de La Réunion. On y découvre au fil des titres un interprète sensible et polyvalent. Un amoureux des mots, aussi, qui a su créer un univers original et dense, d’une profonde richesse humaine et musicale. 


L’album illustré par l’artiste peintre Mahiou est à présent disponible chez tous les bons disquaires de l’île. Vous pouvez aussi vous le procurer lors des concerts.   



Accompagné par l’association Radar, Giloo a constitué début 2009 sa Dream Team spéciale concert : Tribaloya. 
Bonne pioche, car le chanteur est aujourd’hui très bien entouré, et c’est sur scène que les titres de "Gran Mèr Kal’" révèlent toute leur force. En public, Giloo, Youric et Ziia jouent aux côtés de Nicolas Poullet (percussions, chœur, udu) et Didier Ringot dit « Kaptain » (basse).

 
Indéniablement, Giloo & Tribaloya est une formation qui fait des étincelles sur scène. Les bonnes idées vocales sont servies par un groove imparable (la section rythmique basse-batterie est TRES efficace), et les titres de l’album s’ouvrent à des influences rock, jazz et même afrobeat.  

   
Le travail de mise en place est palpable et l’enchaînement des morceaux semble évident. A la console, Yann Hernot et Sergent garantissent au groupe les meilleures conditions sonores pour se produire. 
     La voix chaude et puissante de Giloo a trouvé avec Tribaloya une assise instrumentale de tout premier plan. Dès les premières minutes de concert, la complicité artistique saute aux yeux, préalable indispensable aux expérimentations sonores réussies.

 

www.myspace.com/giloo974



Asso Radar : Radar974@gmail.com 


 

 

Texte : Jérôme Horat

Photos : Elise Courtois

Galerie Médias