Bibliothèque

Sous les lunettes de Zerbinette

La femme parfaite est une connasse !

Alors la cher lecteur, (je dis lecteur mais au diable les génériques, c’est bien à toi que je m’adresse chère lectrice) je suis confrontée à un véritable dilemme

Côté pile, je te dis toute la vérité sur ce best seller et je prends le risque de vexer irrémédiablement ma cousine adorée qui m’a offert le dit objet. Côté face, je privilégie les liens du sang et te laisse acheter le bouquin, faute que tu ne me pardonneras point. Je compte donc sur l’infinie mansuétude de mon adorée cousine pour te confier que ce livre est une arnaque.

Sous un titre faussement aguicheur et fortement tapageur, les sœurs jumelles, qui te promettent pourtant dans toute leur grande modestie que tu te reconnaitras dans leur ouvrage, excellent dans le brassage du vent. Avec une mise en page toute en esbroufe : 4 lignes par pages maximum, diagrammes et tests, bons à découper, etc. . . elles nous promènent de platitudes en stéréotypes. Pour celles qui trouvent les tests de Biba trop ardus, il s’agit d’un bon ouvrage de vulgarisation. Pareil pour celles qui butèrent au cœur du Journal de Bridget Jones en raison de la complexité de la trame narrative. Les autres, passez votre chemin, tant de vacuité pourrait vous enrhumer. Et puisque la modestie est de mise, vive les connasses :) !!!

La femme parfaite est une connasse ! d’Anne-Sophie Girard et Marie-Aldine Girard, 159 p., éditions J’ai Lu.