Bibliothèque

Sous les lunettes de Zerbinette

Les gens heureux lisent et boivent du café

Attention cher lecteur, ce livre est une pépite dont tu vas entendre parler, si ce n’est déjà fait.

Diane a perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Un an plus tard, sa vie, chaotique, est au point mort. Elle décide alors d’accomplir un voyage qu’elle n’a jamais pu faire avec son mari, pour tromper sa solitude et échapper aux pressions d’un entourage obsédé par sa reconstruction. Posant au hasard un doigt sur la carte, la voilà partie pour Mulrany, un cottage charmant et désolé...

Sans jamais céder au pathos ni à la facilité d’un dénouement heureux, ce roman, toujours vrai, puissant et intense nous touche avec justesse, parce qu’il renoue avec la vie, au delà du deuil. Avec une étonnante délicatesse en dépit de la pesanteur du sujet, l’auteur nous conduit avec pudeur sur la voie de l’optimisme, dépassant l’impensable pour nous aider à mûrir. On en ressort apaisé et grandi.

Un merveilleux vaccin.

Les gens heureux lisent et boivent du café d’Agnès Martin-Lugand, 208 p., éditions Michel Lafon.