Portrait

M’Toro Chamou

M’Toro Chamou. Un nom qui résonne déjà pour les habitués de la scène réunionnaise.

Pour attiser la curiosité des autres, il aurait suffi de recommander les vidéos qui tournent sur le Net et chacun aurait pu se faire son idée.

Des rythmes souriants, des mélodies joyeuses, une énergie intense, mais mêlés au chant d’une complainte chagrine et désabusée. Pour comprendre cette dualité entre M’toro Chamo musicien et M’toro Toro chanteur, le voir ne suffit pas. Il faut soit comprendre le mahorais, soit faire un petit détour via son parcours personnel, via ses textes, pour arriver jusqu’à ses origines, celles d’un archipel tourmenté.

Pour résumer l’esprit de ce musicien, un titre : celui de son dernier album « Punk Islande ». Une référence au No futur de 1977, d’avant Margaret Tatcher. Au cri de la jeunesse d’une île lointaine, l’Angleterre. Une jeunesse sans espoir, sans avenir, sans illusion et qui donnera naissance à un mouvement des plus contestataire, le mouvement Punk. Car aujourd’hui, en 2018, c’est une autre île qui vit elle aussi des jours sombres, brassant les désillusions d’une jeunesse sacrifiée : Mayotte. Les sabres de Mamoutzou ont remplacés les guns de Bringstons.

Pour M’Toro Chamo, ce contexte, c’est son île, sa vie, sa musique. Rien d’étonnant dans le fait que son chant transpire le besoin de justice, l’urgence de changement ou la révolte. C’est pourtant une douceur calme et tranquille qui ressort de ses cordes vocales quand celles de sa guitare incitent vos pas à s’activer.

Ce cinquième album aurait aussi pu s’appeler Blues Island. Il vient à la suite de six années passées sur les scènes de Mayotte, puis de l’Océan Indien. Francofolies, Sakifo, le festival les Nuits d’Istres, les premières parties de Nneka, de Higelin pére et fils ou encore du géant du blues BB King, etc.. M’ Toro Chamo laisse des traces. Dans un article du Parisien on peut lire : « Son concert est un moment de forte émotion où la magie, la force de la parole réaffirme cet éternel engagement à la paix universelle »

Voir M’Toro sur scène, c’est voir son visage incarner ses textes.



Retrouvez M’Toro Chamou en concert :