Cinéma

Midnight Special vs. Seul Contre Tous

Pouvoirs surnaturels et secte extrémiste contre scandale footballistique tiré de faits réels, c’est le match de la semaine.

MIDNIGHT SPECIAL

Le Pitch : En cavale, un père et son fils foncent en bagnole vers une destination inconnue. À leurs trousses, une agence gouvernementale et une secte religieuse extrémiste se tirent la bourre pour mettre la main sur ce gamin décidément étrange qui porte des lunettes de piscine pour dormir et semble doté de pouvoirs surnaturels. À la fin, ce fils prodige va-t-il pouvoir rentrer maison ?

Le genre : Road Movie SF

L’équation : D.A.R.Y.L + Starman de John Carpenter

À savoir : Midnight Special est le 4e film de Jeff Nichols, cinéaste en passe de devenir l’une des grandes signatures américaines contemporaines. Après le fait divers dans Shot Gun Stories, le film catastrophe dans Take Shelter et le teen movie dans Mud, ce wonderboy explore un nouveau genre (le fantastique) avec la distance et le sens de l’atmosphère qui font la profondeur de ses précédents métrages, et rend un hommage personnel aux thrillers SF familiaux des années 80 façon Spielberg, E.T. ou Rencontres du 3e Type.

TROUVEZ UNE SÉANCE

SEUL CONTRE TOUS

Le Pitch : Dans un monde parallèle appelé Hollywood, Will Smith est un acteur crédible pour interpréter un médecin légiste expert en neuropathologie, le Dr. Omalu. Il répond à l’une des grandes questions du siècle : pourquoi les footballers (américains) sont-ils des imbéciles ? Réponse : l’encéphalopathie traumatique chronique. En gros, à force de se foncer dedans la tête la première, ils se broient le bulbe.

Le genre : Biopic

L’équation : Révélations + L’Enfer du dimanche

À Savoir : Ce drame biographique s’inscrit dans la mode des histoires de lanceurs d’alerte : un homme seul lutte pour révéler un sombre secret protégé par de puissants lobbies – en l’occurrence, les patrons de clubs de foot américain. Tiré d’un récit écrit par un journaliste et plombé d’avance par la gravité lourdingue du genre « tiré d’une histoire vraie », ce film ne contient finalement qu’une surprise : Will Smith semble avoir vraiment cru qu’en le produisant, il aurait une chance de décrocher l’Oscar.

TROUVEZ UNE SÉANCE


Verdict

Chaque nouveau film de Jeff Nichols est une variation minimaliste et personnelle sur un genre commercial hollywoodien, et donc une manière d’injecter du sens dans un cinéma de studio dont les enjeux financiers empêchent la prise de risque. Au milieu de l’avalanche continue de franchises Marvel, DC, Disney ou de mauvaise horreur, ça nous fera de bien de voir du merveilleux avec un peu d’audace et de profondeur : on choisit Midnight Special.