Interview

La Dame aux oiseaux

Missy

Manie la bombe comme un bic, maîtrise la plume et le bec.

Depuis le 12 avril Lisa, aka Missy, s’affiche sur les murs de la Galerie Very Yes à Saint Pierre. Du fat cap au stylo bic son exposition "Las Plantas" est un hymne à la nature, tout en finesse et en poésie. Comme le nom de l’expo l’indique on y retrouve des végétaux mais aussi beaucoup d’oiseaux à travers des oeuvres personnelles ou en collaboration avec des artistes locaux.

Entretien avec la "Dame aux oiseaux" :

Strasbourgeoise d’origine, on te découvre sur nos latitudes. Comment ça se fait ? Comment tu te retrouves en résidence dans la galerie de Jace ?

J’ai rencontré Jace en 2016 sur une expo à Toulouse, Mr. Freeze - grosse expo de graffiti. On a bien accroché et quand il a ouvert sa galerie il m’a proposé de venir exposer mes dessins ici… Comment refuser ? C’est pour exposer mais tu es aussi en création, non ?

Je prépare aussi des collaborations avec des artistes locaux comme Pandakroo, Jace, et des choses qu’on ne verra pas forcément pendant l’expo mais j’ai fait quelques petites peintures avec ADOR également - c’est l’occasion de rencontrer les artistes d’ici et ça fait évoluer son boulot ! C’est chouette.

Du papier au mur… Pas trop compliqué ?

C’est très différent ! Au début c’est assez déstabilisant car c’est un outil assez technique à utiliser et quand on a l’habitude des stylos tout fins, ça peut vite casser la tête.

Mais c’est cool… ! On essaie de trouver des techniques pour contourner le obstacles et puis une fois qu’on y arrive… On est fiers de soi quand même.

Ce que tu dessines, même sur un mur, c’est super fin !

J’aime beaucoup m’inspirer des techniques telles que la gravure, des outils très fins… J’aime bien me torturer...

Et tu fais ça à la bombe ?

Sur les murs, quand c’est en extérieur, et des murs suffisamment grand, ouais, c’est à la bombe. Sinon il m’arrive de faire des fresques au pinceau, quand c’est en intérieur, ou quand c’est de tout petits murs.

On est parti faire un tour sur ton compte Instagram et on a remarqué que tu as une couleur fétiche... Tu vois la vie en bleu ?

J’aime beaucoup le rendu du stylo bic, et j’ai trouvé ce bleu au niveau de la bombe de peinture ou des acryliques que j’utilise.

Parfois ça m’arrive de changer, parce que tout le temps du bleu… On devient fou ! En général, mon travail se caractérise beaucoup par l’utilisation d’une couleur.

Au niveau de tes inspirations ? Tu viens avec des choses que tu as apporté, peut-être que tu as enrichi avec des choses d’ici ?

Ce qui m’a beaucoup inspiré en Amérique du Sud c’était le côté culture sur les incas au Pérou, les divinités, toutes ces choses là... Après c’est très subtile, on ne le verra peut-être pas dans mes peintures, c’est plus au niveau des dessins sur papier… Ça reste ouais, assez subtile - Y’a, je pense, que moi qui le verra… Mais, ce sont des petits souvenirs que j’ai ramené de voyage.

Beaucoup d’oiseaux dans ce que tu fais, ça vient d’où cette affaire ?!

Franchement, j’en ai aucune idée ! J’adore les oiseaux, je trouve ça très drôle de les dessiner, travailler le bec, les pattes… J’aime bien leur donner un côté… In tout petit peu cartoon ! Avec des gros yeux un peu fous !

Et la Réunion dans tout ça ? Bonne source d’inspiration ?

La Réunion est un peu la destination rêvée pour voir exposer mon travail. Moi qui suis tellement amoureuse des oiseaux et de la jungle, je ne peux que être inspirée.

J’ai surtout découvert les petits Tec-Tec, petits oiseaux de la Réunion que j’ai découvert qui sont absolument adorables, j’ai envie de les dessiner tout le temps !

On doit s’attendre à voir des Tec-Tec partout ?
Rire

On retrouve aussi un esprit enfantin sur certaines oeuvres ? Assez naïf ? Ça te vient d’où ? Tu as fait des illustrations pour la jeunesse ?

J’aimerais vraiment beaucoup illustrer un bouquin pour enfant ! Il faut que le truc sorte parce que ça fait trop longtemps que c’est dans ma tête… Je n’ai pas trouvé le temps encore pour le réaliser. En tout cas j’adore aller dans les librairies pour gamin et observer les livres… Je m’achète presque que des livres pour enfants ! Donc je pense que l’inspiration vient probablement de là.


Galerie Médias