Actu

Paye ton Myton

Y’a pas à dire, le reggae (et probablement ce qui va avec), ça conserve ! à l’aube de fêter ses 70 printemps le mois prochain, le mythique Cédric Myton, co-auteur notamment du cultissime Heart of the Congos sorti en 1977, (re)viens se produire à La Réunion. « Hey, Youth man…The Congoman is coming… »

On ne va pas ici vous faire l’affront de retracer la carrière d’un des membres fondateur du groupe roots reggae The Congos. Ceux qui, comme moi, n’ont plus assez de cheveux pour se faire des dread dignes de ce nom se souviennent du premier passage du groupe en 2006 à la ravine Saint-Leu. Et ceux qui, comme moi, font ce qu’il faut pour se faire chaque année le Sakifo, ont eu l’occasion de voir ce monument au Jah il n’y a pas si longtemps.

Il n’empêche, ce serait dommage de bouder son plaisir. Même sans son comparse Ashanti Roy, assister à un concert du Myton, ça reste mystique. Surfant évidemment sur le roots pur jus, le septuagénaire ne renouvelle certes pas les codes mais, tout en jouant sur la corde nostalgique, sait insuffler autre chose que la ganja à ses morceaux. Sa reprise de Youthman, née de l’album Inna De Yard, en témoigne : on peut faire du neuf avec du vieux. Et que dire de cette voix ! Une tessiture restée insensée.

Avec une première partie assurée par le local Black Lou - oscillant entre reggae, roots, dance hall et ska - , le Kerveguen devrait être une nouvelle fois bien rempli et majoritairement rouge jaune vert. ça tombe bien, l’ouverture avec Flavia Coelho il y a quelques jours annonçait la couleur.

Texte : Sand | Photo : Terres du son - Claire Vinson


Cédric Myton - 1ère partie Black Lou
15 sept. 21h | St Pierre | Le (nouveau) Kerveguen | 18-10€