Zerbinette

Petits mais costauds

À l’approche des réjouissances estivales, lecteur adoré, je te propose une immersion dans les créations du terroir.

Deux récits catégorie poids plume pour tes valises surchargées, mais d’une densité subtile pour ton cerveau de vacancier.

Pour sortir des sentiers battus sans dérailler : Paris-Nantes

Déjà remarqué l’année précédente pour sa plume poétique dans le sensuel recueil Outre-Mer, Julien de Cornière nous gratifie à présent d’un récit aussi sensible qu’intriguant. Clément O. est un homme sans histoires. Tous les vendredi, il prend le train pour quitter la capitale, où il travaille, pour rejoindre femme et enfant à Nantes, dans la maison familiale. Le trajet banal et rassurant d’un quidam bien ancré dans son quotidien.

Mais voilà que le récit bascule. Sous son dossier, Clément découvre une enveloppe. À l’intérieur, une vingtaine de pages dactylographiées qui contiennent les états d’âme et les espoirs d’un jeune homme, dont la plume lyrique a tôt fait de captiver Clément. Un transfert s’opère alors par la lecture et les certitudes existentielles du voyageur s’amenuisent à mesure que le terminus approche. Sans jamais succomber à la tentation des clichés, l’auteur nous balade habilement jusqu’à la chute aussi étonnante que revigorante. Un véritable bain de jouvence à savourer pendant les grandes transhumances SNCF.

Julien de Cornière, Paris-Nantes, L’Harmattan, 143 p.

Pour voyager au coeur des ténèbres : La résurrection d’Alma

La plume vénéneuse et fascinante de Julie Legrand déploie toute sa mystérieuse noirceur dans ce condensé de 46 pages. Voici un récit de vie : celle d’Alma Novi, fille de nulle part au passé ténébreux, fille noire / fille blanche écartelée par son métissage, devenue presque malgré elle une diva de jazz. À mi-chemin entre le fantastique et la nouvelle surréaliste, ce court bijoux a la saveur des amours trahis, des renoncements et des échecs qui paradoxalement sont l’apanage des brillantes destinées. Un redoutable antidote à la banalité.

Julie Legrand, La résurrection d’Alma, Édilivre, 45 p.
Zerbinette