Zoom

S’il y a Battle …

L’événement Hip-hop de l’année autour des « Battle of the year » revient sur l’île du 31 mars au 8 avril, avec un véritable festival : « A Change of Direction », qui allie musique, graff, danse, et biensûr, les sélections réunionnaises des BOTY. Au programme, de grosses performances artistiques et physiques, du spectacle, mais aussi des échanges et des rencontres.

Le festival « A Change Of Direction » s’invite à La Réunion, et regroupe un ensemble de manifestations. Organisé par la Ville du Port, le Village Titan et Solid’art, ce festival est l’occasion de réunir les acteurs et les amateurs des cultures Hip Hop. Ainsi, autour de la célèbre qualification du Battle Of the Year 2018, se développent des stages, des projections, des débats et des rencontres participatives et festives entre public et artistes des différentes disciplines (« Circles Vibes »).

Initiatives

Le « BOTY » Réunion ne s’arrête pas à l’organisation d’un événement ponctuel. En effet il accompagne également la structuration du mouvement Hip Hop Réunionnais en profondeur, à l’image du dispositif de formation des intervenants en danse Hip Hop, mis en place depuis octobre dernier. L’ensemble du projet s’inscrit en cohérence avec tout un programme de collaboration et « d’accompagnement au développement des opérateurs culturels régionaux dans les domaines de la transmission, la formation et la création ». Ce programme relie, notamment, l’association Attitude, porteuse des BOTY en France depuis 2001, et plusieurs structures réunionnaises comme Solid’art, Hip Hop Foundation, Cœur de rue, 974 All Starz et Eléments Agités.

La manifestation vise d’abord à promouvoir la culture hip-hop dans toutes ses dimensions, ainsi que les valeurs qu’elle porte. « Chaque génération poursuit les mêmes objectifs de création, d’excellence et de dépassement de soi, la même envie de partage et de positivité, la même responsabilité » vis-à-vis de la transmission de ses valeurs. Cette transmission par le partage d’expérience tient une place importante dans le Hip Hop : c’est donc, logiquement, le mode choisi pour toucher le public dans ce projet. Celui-ci vise également à mettre en avant les acteurs locaux et les artistes, sur l’ensemble du territoire, et à créer du lien au-delà, grâce aux échanges et à l’ouverture sur l’international.

Battle of the Year

Evénement phare de la manifestation, il s’agit d’une compétition de Break Dance, ou plus précisément, de B-boying, une des cinq composantes de la culture hip-hop (avec le human beatbox, le rap, le turntablism ou « DJing », et le graffiti artistique).

  • Qualification Bboys 1vs1 et Bgirls 2vs2 : Samedi 31 avril au Kabardock au Port
  • Qualification crews : samedi 7 avril à la Friche Culturelle au Port

Devant un jury composé de « B-Boys » et « B-girls » reconnus pour leur parcours, chaque crew (équipe) présente un show chorégraphié associé à des figures techniques spécifiques. Les étapes de la compétition se déroulent sous deux formats différents. Le 31 mars, Une semaine avant la finale du BOTY Réunion pour les crews, c’est en solo que vont concourir les Bboys et Bgirls. Derrière les platines, DJ TajMahal, DJ officiel de l’événement, accompagnera les danseurs. Le tout sera mis en scène sur les images de Pierre Moulin.

Talents locaux

Cette année, 7 crews tentent l’aventure BOTY, venus du Port, du Tampon, de St Denis, de St André… Les danseurs réunionnais ne sont plus à présenter et ont un déja un palmarès remarqué au BOTY France. Les crews « Sans Limites », « Soul City », « 974 Allstars » ou encore « Ultimatum » ont marqué les éditions précédentes du BOTY et permis au Bboying Réunionnais de se forger une solide réputation. « C’est donc tout l’océan Indien et la France entière et qui auront un regard attentif sur la semaine de la manifestation ainsi que sur les performances du crew représentant la Réunion lors de la finale nationale du mois de mai 2018 à Montpellier ». Il y a tant à dire : nous y reviendrons plus en détails la semaine prochaine.

What’s up Dock ?

Organisées au Kabardock pour la première fois, ces qualifications au Battle Of The Year Réunion changent de formule et s’associent à la célèbre soirée « What’sUp Dock », afin de permettre aux danseurs participant de participer ensuite à la soirée.

A cette occasion le Kabardock accueillera des DJs de renom tels que La Fine Equipe - LFE (hip hop, électro, rap…) et débruit (afro-électro). Pour les accompagner, les inconditionnels du Sauvage Sound System (musiques africaines et créoles) et Karl Hungus / Uli Kunkel (soul, funk) proposeront des sets made in Reunion Island. Coté graff, on retrouvera le collectif local Pandakroo et de Mumushick&Oneshoz, ainsi que GREMS, artiste polyvalent de renom.

Voilà donc une occasion immanquable de (re)découvrir la richesse de la culture Hip Hop, qui est bien vivante sur l’île. Il y aura de quoi contenter la sensibilité de chacun, tant sur le plan visuel, musical, de la performance physique et artistique. Soyez curieux !

Lalou


  • Battle of the year #3 & What’s Up Dock ? #7
  • Circle Vibes : Le 31 mars de 10h à 17h | La Fabrik (St Denis) ; le 1er Avril | St André ; le 4 avril de 13 h à 17h | FNAC, Jumbo Score (Le Port).
  • 31 mars de 19h à 21h | Battle 1 vs 1 et 2 vs 2 ; de 21h à 02h | Soirée What’s Up Dock | Le Kabardock (Le Port) | 10€
  • Stages et rencontres (2 au 6 avril) | Le Port, Le Tampon, St Denis, St André, St Benoit, St Pierre


Les DJs de la What’s Up Dock :

  • DÉBRUIT (ICI, SOUNDWAY) – LIVE Xavier Thomas lance son projet solo sous le nom de Débruit en 2004. Il sort un premier album autoproduit en 2006 ’’To Nartik Tef’’ qui le place au coeur d’une scène hybride (un peu hip hop un peu expérimentale, surtout électronique et aventureuse). Débruit commence à jouer son live un peu partout en Europe, plus rarement en France où son style inclassable peine à rentrer dans les cases. C’est sur la route qu’il développe un goût pour les sonorités du monde et une prédilection pour l’Orient (Turquie) et l’Afrique (de l’Ouest principalement), affirmant une patte qui ne le quittera plus. A l’été 2016 il est engagé par les films de la Belle Kinoise pour produire leur prochain projet autour de la nouvelle génération de musiciens des rues de Kinshasa. KoKoKo ! Verra le jour sous forme de live au printemps 2017 avant une sortie album à l’automne.

  • HOOSKY / LA FINE ÉQUIPE (NOWADAYS RECORDS) – DJ SET oOgo et Chomsky sont membres de La Fine Équipe connue pour sa série d’albums La Boulangerie et forme aussi le duo Hoosky. Originaires de Marseille et Paris ils sont les dignes représentants d’une nouvelle scène électronique française symbolisée par l’expansion de leur label Nowadays Records (Fakear, La Fine Equipe, Clement Bazin, Everydayz…) fondé en 2013. Avec leur notoriété grandissante, ces deux DJs/Producteurs ont déjà fait le tour du monde, joué dans de nombreux festivals (Marsatac, Les Vieilles Charrues, Dour…) et attiré l’attention des grands médias et prescripteurs tels qu’Arte, MixMag ou encore la Boiler Room qui les invite à représenter la nouvelle scène électronique française à Paris et Londres.

  • GREMS – DJ SET / GRAFF Rappeur, street-artist, directeur artistique : Grems est insaisissable et répand depuis vingt ans maintenant son art, tout en singularité et audace. Dans le rap, il fonde en 1998 Hustla avec le Jouage, et fait partie des pionniers de la vague dite du rap alternatif, aux côtés d’artistes tels que les Svinkels, TTC, le Klub des Loosers, … Très inspiré par la House de Chicago, il commence à rapper dessus en 2005 avec la naissance de son projet Rouge à Lèvres. Il baptise ce nouveau genre le "Deepkhô". Le 19 janvier 2018, Grems fait son grand retour en format album avec Sans Titre 7. Morceaux très courts, instrus se baladant entre deepkhô et trap, le flow est incisif, imprévisible, complexe.

Grems est également graffeur et directeur artistique. Diplômé des Beaux-Arts, Il travaille comme graphiste et directeur artistique pour de multiples sociétés puis développe rapidement un style à lui qu’il va décliner pour plusieurs grandes marques et annonceurs (Swatch, Scott, Ratp, Philips, Nike, Asics). Il peint puis expose dans plusieurs capitales et pays du monde (Pékin, Mexico, Paris, Londres, Séville, Tokyo, Suisse) et sort sa première monographie en 2008. Passionné d’art abstrait, d’art ancien et d’art aborigène, il se renouvelle perpétuellement dans ces exercices de styles. On l’a récemment vu sur des expos comme le Mural à Montreal, "Watching You" à Fourvière (Lyon), Colorama(Biarritz), ou encore Johnny Clegg à Paris, … Il est le fondateur de la marque Caaps.

  • ET AUSSI : KARL HUNGUS (Réunion) et SAUVAGE SOUND SYSTEM (Réunion)