Bibliothèque

Sous les lunettes de Zerbinette

Trois femmes puissantes

Certes, c’est incontestablement un roman d’une facture soignée. Mais les phrases sinusoïdales, de plus de quatorze lignes la plupart du temps sont d’une pesanteur insidieuse.

Certes la construction est pointue. Mais ces trois récits distincts, mettant en exergue la souffrance de trois femmes africaines dans trois intrigues différentes ne favorisent pas la compréhension d’ensemble.

Certes le réalisme du récit est poignant, mais tant de d’abjection, de perversité sous-jacente et de désespoir finit par être plombant.

Trois femmes puissantes par leur courage et leur dignité font face aux affronts de la suprématie masculine, à l’envolée de leur rêve d’intégration, à la noyade de leur destin de mère et de femme, au naufrage de leur vie conjugale. Pas vraiment réjouissant.

Trois femmes puissantes de Marie Ndiaye, 317 p., éditions Gallimard.