Bibliothèque

Sous les lunettes de Zerbinette

Une forme de vie

Dans ce roman paru en 2010, la dame au chapeau renoue avec ses premières amours en grattant la corde de l’obésité et du suicide par la bouffe.

Dans cette auto fiction, Amelie reçoit la lettre d’un soldat américain basé en Irak, qui a décidé de faire de son corps une arme de protestation contre le gouvernement Bush. Obèse à l’instar de nombre de ses camarades, il n’a de cesse de chercher à grossir encore jusqu’à ce que l’écrivain lui fasse une étrange suggestion...

Tu auras droit cher lecteur aux rebondissements attendus et la chute ne te décevra pas. Mais la n’est pas l’essentiel. Amélie, qui a avoué consacrer plusieurs heures chaque jour à répondre manuellement à son courrier de lecteurs y développe en filigrane une réflexion sur la relation épistolaire, livrant avec pudeur et brio une fascinante carte de l’altérité.

Une forme de vie d’Amélie Nothomb, 128 p., éditions Albin Michel.