Musique

A cinq ans je suis devenue terre-à-terre

L’abécédaire de Jeanne Cherhal

C’est une évidence : Jeanne Cherhal aime s’aventurer là où on ne l’attend pas.

Quand elle écrit, compose et chante bien sûr. Mais aussi quand elle participe par exemple au recueil « Les mots que j’aime » (collection dirigée par Philippe Delerm) au côté de François Morel, Véronique Ovaldé ou encore Agnès Desarthe. Mission : choisir des mots avec lesquels elle a une histoire particulière et en faire le récit. En 2016, elle livrait ainsi sa définition personnelle de… « ramasse-bourrier », « souillon », « féministe », « procrastiner »…

Y trouvera-t-on un ou deux mots tirés du créole réunionnais puisque l’artiste a fait de notre île l’une de ses bases arrière ? Elle publiera prochainement un volume entier dans cette même collection et nous offre à Stella, en exclusivité, un spectacle créé à partir de ce travail en cours d’écriture.

But du jeu : lire un bouquet de mots accompagnés de leur définition fantaisiste et intime, mais également interpréter les chansons qui lui semblent pouvoir entrer en écho avec cet abécédaire. On y retrouvera bien sûr les humeurs qu’on affectionne chez elle : la malice émouvante, la gravité, le sourire d’une femme de son temps.