Projection

Post-apo expérimental

Adam moins Ève

Dans un monde post-apocalyptique, 6 survivants sont entassés dans un refuge tenu par un prêtre, hanté par une voix divine. Après avoir béni la soupe, le prêtre arpente les rues désertes en quête des survivants. Au milieu des carcasses de voiture, il découvre le corps meurtri d’Ève. Le temps s’arrête. Ève serait-elle le berceau de cette humanité désabusée ? En attendant, déchiré entre la vie et la mort, Adam pleure des larmes de sang, le cœur enchaîné à sa bien-aimée.

Terminé en février 2015, ce moyen métrage a été sélectionné dans 23 festivals internationaux et a remporté le 1er prix de l’Open World Toronto Film Festival, au Canada. Aurélia Mengin est une réalisatrice réunionnaise. Autodidacte, elle réalise des courts-métrages depuis plus de 10 ans et développe un univers fantasmagorique, sensuel, horrifique et très esthétique. Film après film, elle affirme avec conviction son désir de réaliser des films personnels, libres et instinctifs.

En 2011, le premier volet de sa trilogie Macadam transferts est sélectionné au Festival de Cannes. En 2012, le deuxième volet, Karma koma, porte à l’écran un duo français culte, Philippe Nahon et Jackie Berroyer. Le 3ème volet, Autopsy des délices, clôture sa trilogie en 2013. Le film est sélectionné dans de nombreux festivals internationaux dont la 17ème édition du Pifan à Séoul, la 47ème édition de Hofer filmtage, la 15ème édition du Landshuter kurzfilm Festival et la 2ème édition du Pifff à Paris.

En parallèle de son travail de cinéaste, Aurélia Mengin est directrice du Festival Même Pas Peur (www.festivalmemepaspeur.com), le Festival international du Film Fantastique de La Réunion, dont la 6ème édition a eu lieu du 17 au 20 février 2016.