Musique

Total Danse 2017

An O’Aro

Apparue par surprise aux franges du maloya, cette jeune chorégraphe chante et incarne aujourd’hui ses poèmes noirs avec une intensité physique stupéfiante. Présence magnétique, parole libre et corps habité : le concert comme solo presque dansé.

Chorégraphe et danseuse, An O’Aro est l’un des embruns soulevés par ECUMe, le projet d’émergence chorégraphique initié par les TEAT il y a quelques années. Elle est surtout une artiste totale, incontenable, imprévisible, impossible à enfermer dans une définition. Tournée aujourd’hui vers la musique, elle impose au maloya sa radicalité féminine et la noirceur d’une écriture poétique combative et hardie, pour ne pas dire simplement hard. C’est, déjà, une petite révolution.

Elle présente ici ses dernières compositions, accompagnée par les beaux bagarreurs de la capoeira. Sur scène, son corps est un instrument à part entière, parcouru par des courants électriques. Il traduit en ondes physiques les émotions qui traversent les chansons fascinantes d’une auteure marquante, comme venue d’un autre monde.


La Réunion | Durée 1h15 | À voir dès 10 ans
Chant Ann O’Aro Percussions, chœurs Jean-Didier Hoareau, Willy Paitre Danse Annabelle Laik Photo © Florence Le Guyon