Théâtre

Antigone

Les deux frères d’Antigone, Etéocle et Polynice se sont entre-tués pour le trône de Thèbes.

Créon, le nouveau roi de Thèbes a décidé de n’offrir de sépulture qu’à Étéocle et non à Polynice, qualifié de voyou et de traître.

Il avertit par un édit que quiconque osera enterrer le corps du renégat sera puni de mort.

Personne n’ose braver l’interdit et le cadavre de Polynice est abandonné au Soleil et aux charognards.

Seule Antigone refuse cette situation et, malgré l’interdiction de son oncle, se rend plusieurs fois auprès du corps de son frère et tente de le recouvrir de terre.

Mais elle est prise sur le fait par les gardes du roi...

72 ans après sa première représentation au théâtre de l’Atelier, la troupe “ados” de l’école de théâtre Artistik s’empare de cette œuvre majeure du répertoire français et nous en propose une version fraîche et émouvante vue de leur œil de jeune adulte qui apprend le monde...


Tragédie de Jean Anouilh
mise en scène par Muriel Payet-Herbaut

Interprètes : Riana Rabéna, Amandine Soulié et Roxane Bédier (Antigone), Léo Franch (Créon), Alexandre Magnin (Hémon), Anaelle Oudin (Ismène), Jeanne Fontaine (la nourrice), Olivier Auré, Samuel Técher et Emma Gombaud (les gardes), Andy Franch (le messager), Gwenael Magnin (le prologue) et Pierre-Alexandre Koutala (le chœur)