Projection

Au-delà du Cap Noir

Depuis la ville du Port on ne voit pas le petit village de Dos d’Ane qui ouvre sur les cirques de l’intérieur. Là j’ai rencontré des réunionnais qui tous pratiquent la nature ou la travaillent. Georget, Sony, Axel, Jean Michel,...

J’ai voulu marcher avec vous sur les chemins, les sentiers, passé le sommet de Cap Noir du côté du cirque de Mafate. Marcher, et vous écouter, quand la halte s’impose, que le souffle vient à manquer. Comprendre où nous en sommes de nos rapports à la nature, maintenant que nous savons qu’elle est épuisable et qu’elle s’épuise.

Mais pouvons-nous transformer réellement nos pratiques ?

Les routes, les maisons griffent les pentes des anciens volcans et grignotent la forêt. La ville dévore les espaces, les hélicoptères déchirent le ciel avec application, les cultures régressent, l’industrie touristique et ses images se développent, Mafate là-haut pourra-t-il rester le sanctuaire chanté ?