Musique

Caroline Campbell

C’est un peu Catherine Lara version Las Vegas. Bombe sexuelle blonde serrée dans des robes de gala, cette jeune Américaine incarne l’exagération glamour du show-biz à l’ancienne. Mais donnez-lui son violon et vous oubliez vite la déco rococo et la blondeur Barbie : madame sait tout faire. Soliste dans un philharmonique ou duettiste pour featurings de prestige avec Sting, McCartney ou Boccelli, impros jazz ou reprise de Skyfall dans un clip à mi-chemin entre Au temps en emporte le vent et un épisode de série héroic fantasy. André Rieux n’a qu’à bien se tenir.