Musique

Casseurs flowteurs

La glande et la lose érigées en mode de vie, rien de neuf, les Svinkels ou Fuzati et son Klub des Loosers avaient déjà œuvré, mais force est de constater qu’Orelsan et Gringe ont popularisé leur no life à un niveau sans précédent. Formé avant le succès immense d’Orelsan, le binôme a profité de ce dernier pour relancer voilà trois ans un parcours qui se limitait jusqu’alors à une mixtape et quelques freestyles. Beau rattrapage si l’on en juge par leur hyperactivité depuis, entre studio, tournées, télévision et cinéma. Leur premier disque, concept album narrant une de leurs navrantes journées types, rappelle à sa manière la démarche je-m’en-foutiste jubilatoire des premiers Beastie Boys.