Musique

Charles X

Avec son patronyme barré d’un X (comme Malcolm, histoire de balayer lui aussi son nom d’esclave), le natif de Los Angeles incarne le meilleur des musiques noires qu’on aime. Croisant la soul de la Motown, le r’n’b virtuose de D’Angelo et les beats de JayDee ou A Tribe Called Quest, Charles X incarne à lui seul une des cultures les plus fécondes de l’histoire de la musique. Passer avec tant d’aisance de la langueur la plus sensuelle au rap le plus cinglant n’est pas à la portée de tous. X est au meilleur quand il imbrique refrains soul et zones de rap, habille son flow sec d’intonations discrètes et son chant souple d’inflexions rappées.

Dans sa tête comme au bout de sa plume, l’artiste a des velléités révolutionnaires mais pacifistes ; son nouvel album, paru en janvier 2017, s’appelle Peace et ce n’est pas un hasard. C’est beau et rugueux, doux et grinçant à la fois. Avis aux amateurs de groove black.

  • Magazine
  • À ce propos

L’équation Charles X

Poète, auteur, compositeur et chanteur aux sonorités soul, R’n’B et rap : le beau californien à plusieurs atouts dans sa manche (...) +++