Danse

Corps urgents

La pièce est née d’une envie de mettre en danse l’addiction et notamment l’alcoolisme.

Soraya Thomas s’entoure de deux artistes sud-africains dans le cadre de ce projet. Thabo Khobeli et Nicolas Aphane rencontrent les mêmes problématiques dans leur pays. Le langage du corps est capable d’exprimer dans le même temps des sentiments, des étapes de vie, ses énigmes, ses fragilités, ses contrariétés, mais aussi ses moments d’apai- sement ou de plaisir.

La performance poétique et artistique pose le regard sur le fait de société omniprésent qu’est la différence. La Compagnie Morphose démontre que l’art, à travers la danse, sait transcender ces barrières et élever les consciences.