Rencontre

Cycle la démocratie athénienne II

Galerie Médias

Quand la démocratie athénienne condamne à mort un philosophe : le procès de Socrate

A partir d’un exemple resté célèbre, nous verrons comment et pourquoi, une fois rétablie à la fin du Vème siècle, la justice athénienne a intenté un procès à une des figures les plus marquantes de la philosophie, Socrate qui eut pour disciples rien moins que Platon et par suite Aristote. Nous possédons deux Apologies de Socrate qu’il aurait prononcées devant ses juges, et des dialogues qui relatent sa fin comme le Criton et le Phédon... Comment la démocratie a-t-elle pu commettre ce « crime » contre la Pensée ?

Dominique Rongau est professeur agrégé de lettres classiques.