Danse

Egotrip

Le nom de la pièce se suffit à lui-même pour créer l’intrigue. Avec la Compagnie Urban Step, Giovanni Paroumanou fait partie de ces générations ambitieuses, que la grandeur du monde n’effraie pas. La danse est dans sa vie depuis qu’il a 7 ans, le hip-hop depuis ses 15 ans et puis en un clin d’œil, il répond de 20 ans de pratique dans des compagnies inter- nationales. Le parcours de Giovanni Paroumanou témoi- gnera aussi d’une pratique diversifiée passant par la danse contemporaine, le classique, ou encore le modern jazz.

De retour sur l’île, il participe à quelques projets, notam- ment de la Comagnie Soul City, bien connue dans le pay- sage local, et passe en 2014 à la création de sa propre com- pagnie Urban Step, pour élaborer de nouveaux projets, que la passion ne saurait taire.

« Egotrip » interroge le système. Les réalités sociales de notre quotidien sont tributaires d’un ensemble de va- leurs portées par une société de consommation écrasante. L’écoute de l’autre, l’écoute de soi ? La dimension spiri- tuelle ou le libre arbitre ? L’Homme est-il en harmonie face à son alter égo, et face à ses idéaux ? L’univers paradoxal de ces questionnements s’illustre non seulement en mou- vements, mais aussi en images car l’interprète a fait le choix de mêler dans la pièce la poésie et l’imaginaire.