Multi-supports

Agapanthe

Entre installations culinaires, interventions architecturales et projections vidéo, ce couple d’artistes interroge la culture urbaine réunionnaise et notre rapport au paysage.

Un programme multisensoriel appétissant. Alice Mulliez s’inquiète de ce que nous mangeons. Par « s’inquiète », il faut comprendre qu’elle y réfléchit. Artiste plasticienne, elle nourrit depuis quelques années sa pensée à La Réunion avec les élèves de l’école hôtelière de Plateau Caillou, au cours d’ateliers qui fournissent une partie de la matière de ses expositions dans la galerie des TEAT où elle avait déjà présenté son travail en 2015.

Florent Konné s’occupe plutôt de géographie, d’espaces urbains et d’architecture. Lorsqu’ils travaillent ensemble ces deux explorateurs forment Agapanthe, un tandem qui explore nos modes de vie et relationnels sous toutes leurs coutures et produit des expositions à la frontière de leurs préoccupations respectives.

Brutal Turquoise est de ces travaux à la croisée des chemins où les produits alimentaires, le sucre notamment, se substituent au ciment pour produire des installations et des constructions qui interrogent notre environnement, nos interactions, la notion de civilisation ou notre rapport au paysage.

Texte de présentation : Téat