Dessin

Expo de BD

Bitterkomix

Galerie Médias

À l’occasion du Festival Rock à la Buse 2019, la Cité des Arts présente dans la salle du Banyan une exposition rétrospective de leur travail dessiné.

En 1992, dans un contexte de lutte pour la fin de l’Apartheid, deux dessinateurs sud-africains, Anton Kannemeyer dit Joe dog et Conrad Botes créent, avec Lorcan White, la revue de bande dessinée, Bitterkomix.

Cette revue prend sa place dans l’histoire en constituant la plus ancienne publication underground du continent africain. Sa portée politique, son ton sarcastique et son intérêt artistique la feront remarquer à l’international.

Depuis les années 90, ses auteurs provocants mettent en avant une critique virulente de la société sud-africaine. Au cours des années, les différents numéros se sont succédé de façon irrégulière en raison des nombreux déboires politiques rencontrés par la revue. Le lien avec La Réunion se fera dès les années 2000 grâce aux nombreux échanges entretenus avec le Festival Cyclone BD et l’équipe d’auteurs de la revue du Cri du margouillat.

Aujourd’hui, leur travail d’illustration, de collage et de peinture s’accroche également en galerie aux cimaises de l’art contemporain. Des anthologies en anglais et en français ont été publiées et le Festival de la Bande dessinée d’Angoulême leur a consacré une exposition en 2009. Ces dernières années, le travail de Conrad Botes a été présenté à La Triennale de Guangzhou et l’album subversif « Pappa in Africa », qui revisite « Tintin au Congo » d’Hergé, vient tout juste d’être réédité en Français par la Cinquième Couche.

  • COMMISSARIAT : NATHALIE GONTHIER
  • Crédit photo © © Conrad Botes - 2017