Peinture

Julie Hauer

Homéostasie

DU 12 OCT 2019 AU 20 OCT 2019 - Art Factory - Ste Clotilde - Tarif : Gratuitall

Venez découvrir en avant première la nouvelle série de Julie Hauer : Homéostasie

- Vernissage le 11/10 à 18h30

Homéostasie
def./ correspond à la capacité d un système à maintenir l équilibre de son milieu intérieur, quelques soient les contraintes externes ;

Cette nouvelle exposition de Julie Hauer, intitulée Homéostasie, présente des pièces de deux récents groupes d’oeuvres distincts.

D’une part des oeuvres sur bois, et notamment celles d’un format pratiqué depuis peu par l’artiste en forme de cercles. Ici de manière instinctive, les matières s’attirent, se rejettent, explosent ou implosent sur la matière brute du bois, se pliant à ses rainures qui déterminent les voies que se frayent les encres, les pigments et autres fluides.

Les couleurs, formes et structures obéissent ici à leur propre logique interne et leurs qualités rythmiques sont renforcées par la façon dont les couleurs et liquides s entremêlent directement sur le support.

La structure de l’œuvre est déterminée par des aspects physiques fondamentaux tels que les effets de la gravité, en particulier par le biais de jeux d’inclinaison et de bascule du support afin d’influencer le flux de la peinture et la convergence des matières. Ce sont alors des paysages chaotiques qui naissent spontanément du mouvement et des mélanges chimiques qui s’opèrent.

D’autre part, des toiles plus épurées, vaporeuses, axées sur la profondeur céleste et éthérique du monochrome, un travail au pinceau, méthodique, en couches successives. Ici la couleur est au centre de la toile. Le vide s’y étend comme des cieux clairs, des fenêtres sur d’autres dimensions.

Ces deux séries, ces deux états de peindre, explorent des paysages métaphysiques, des mondes intérieurs oscillant entre le chaos et les grands espaces sereins, un jeu de pendule, une tentative de maintenir un équilibre entre l’éther et le tellurique, dont la structure s’ organise toujours autour du vide qui tient une place centrale dans l’oeuvre de l’artiste : c est de lui que tout émerge et là où l’oeil se repos