Multi-supports

Union des Anciens Artistes de La Réunion

Galerie Médias

Une exposition proposée par l’UDAR - Union des Artistes de La Réunion - association qui fête ses 40 ans d’actions artistiques dans lle : 1979 - 2019

Cette exposition affiche les travaux de 22 "anciens" artistes pionniers de l’UDAR, avec édition d’un catalogue.

Il s’agit du cinquième événement organisé par l’association Hang’Art 410 pour cette année 2018, le trente-deuxième depuis son installation, le 6 décembre 2014, dans cet espace de 160 m2 dont elle en a fait une galerie.

Le partenariat UDAR/Hang’Art 410 dure depuis maintenant 3ans.

Écrire cette page de l’histoire de l’art à La Réunion : la résistance d’une association artistique et le parcours des premiers artistes adhérents, a été une volonté de Wilhiam Zitte.

Wilhiam Zitte.

Figure emblématique de la création contemporaine, il est l’un des premiers artistes réunionnais à explorer la question de l’esclavage puis de la kréolité, recherches qui l’amènent à fonder le concept d’arkréolozi 1 . Décédé subitement le 22/08/18 alors qu’il travaillait à l’aboutissement de ce projet en tant que Vice-président de l’UDAR, Sabine Thirel, la Présidente, et les bénévoles qui l’entourent ont eu la lourde charge de mener à terme - avec succès - cette exposition.

En ce mois de septembre, ouvrir les portes de la galerie Hang’Art à l’UDAAR après son passage à la Cité des Arts est surtout l’occasion de rendre hommage à feu l’artiste WZ, pour son engagement artistique, son exigence et son professionnalisme, un "Kaf an tol" également membre fondateur de ce Hang’Art.

C’est donc avec beaucoup d’émotions que les membres et lantouraz de l’association Hang’Art 410 s’inclinent aujourd’hui devant Wilhiam Zitte, avec le concours des Commissaires d’exposition :

David Léon-Gimenez et David Saminadin.


- Arkréolozi – arkréologie :

« Cest un concept que j’utilise pour qualifier mon travail. Dans l’arkréologie se retrouvent l’image du Noir et les esprits dans une écriture fantomatique, parce que je trouve que la représentation du Noir est fantomatique »

Wilhiam Zitte, dans un entretien en 2018 avec Christine Eyene (Critique d’art, Historienne, Commissaire d’exposition camerounaise).