Théâtre

Faustine

écrit et produit par Daniel et Anne Facérias Mis en scène par Michael Lonsdale

Née avec le vingtième siècle en 1905 de la génération de notre Sœur Emmanuelle… (Née en 1908) issue d’une famille d’agriculteurs très pauvre en Pologne.

Elle a ressenti la vocation à l’âge de sept ans et après bien des difficultés liées à son origine pauvre et à son défaut d’éducation scolaire elle entre au couvent des sœurs de Notre Dame de la Miséricorde à Varsovie.

Sœur converse assignée à des tâches dures et humiliantes, sa vie intérieure est impressionnante. Comme les grandes mystiques telles que sainte Gertrude d’Hefta dont elle est une disciple, sainte Catherine de Senne ou sainte Thérèse d’Avila, elle va entretenir une relation et un dialogue intime avec le Christ qui va lui confier la mission de promouvoir sa divine miséricorde lui révélant l’image d’un tableau qu’elle doit faire représenter et diffuser.

Le père Michaël Sopoçko, son directeur spirituel, va l’aider. Après la mort de Faustine, en 1938 à l’âge de 33 ans, des suites d’une tuberculose, il va être l’artisan avec Jean Paul II de la mise en œuvre de la mission de la Divine Miséricorde.