Festival

Festival du Film Militant jour 2/3

Fortes du succès de la première édition du Festival du Film Militant qui s’est déroulée les 1er et 2 avril 2017 à Saint-Leu, les associations Attac-Réunion, Ciné d’îles, La Lanterne Magique et Yourtes en Scène ont décidé d’organiser la deuxième édition de cet événement, les 13, 14 et 15 avril 2018 sur le site de Yourtes en Scène, Ravine de la Veuve à St-Leu.


APRÈS MIDI & SOIRÉE : DEUX DOCUMENTAIRES ET TROIS FILMS

14h30 – Le scandale de l’évasion fiscale

Le scandale de l’évasion fiscale, révélations sur les milliards qui nous manquent, est un reportage de l’émission Cash Investigation sur les grandes entreprises et les grandes fortunes qui minimisent le montant de leurs impôts grâce au savoir faire d’avocats et d’experts payés très cher, avec la complicité des banques et de certains États et politiques, alors qu’ils nous privent et nous imposent toujours plus de taxes, d’impôts, soit-disant pour nous sortir de la crise et de la dette qu’ils ont créé pour s’enrichir.


16h30 – Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés

Ils s’appellent Abdallah, Ahmou, Mohamed, Ramdane, Salah, Sebti, Tahar. Ils sont venus d’Algérie entre 1951 et 1971, seuls, pour travailler en France, et prévoyaient, un jour, de repartir au pays. Les années se sont écoulées, ils sont maintenant retraités et ils sont toujours là. Pas complètement d’ici, plus vraiment de là-bas, après une vie professionnelle décousue, une vie familiale déchirée, ils viennent finir leurs vieux jours à Marseille, seuls. D’ici, le pays natal n’est pas loin, presque à l’horizon lointain. La nostalgie disparait peu à peu. Après l’exil et le déracinement, c’est la solitude qui berce les derniers jours de ces oubliés des 30 Glorieuses. Filmés avec douceur et tendresse, ces Chibanis sont à la fois lumineux et beaux, drôles et attachants.

+ Débat en présence de Rachid Oujdi

© Comic Strip Production avec la participation de France Télévisions, avec le soutien de l’Acsé Commission Images de la diversité, de la Région Provence Alpes Côte d’Azur en partenariat avec le CNC, du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée et de la Procirep/Angoa. – 52mn


18h30 – Film jeune public Ma vie de courgette

Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux.

Ma vie de Courgette est un film d’animation de 1h06 en volume helvético-français réalisé par Claude Barras.


18h30 – Violences policières

Depuis 2012, le vidéaste militant Frédéric Raguénès filme les ZAD, les mobilisations et les violences policières. Ce documentaire de 52min est un montage de toutes ces mobilsations.

+ Débat en présence de Fréderic Raguénès


20h30 – La cigale, le corbeau et les poulets

L’histoire Toutes les polices de France sont aux trousses de la mystérieuse « Cellule 34 » qui menace de mort le président de la République. 150 policiers dont la brigade antiterroriste débarquent dans un petit village de l’Hérault. Qui sont ces dangereux papys accusés d’être le corbeau ?

C’est l’histoire invraisemblable d’une farce juridique qui aura inquiété jusqu’à l’Elysée et fait débouler l’élite de la police antiterroriste dans un petit village de l’Hérault où une bande de villageois aux gabarits plutôt Obélix qu’Astérix résistent. Ces drôles de zouaves ont très bien compris que la démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. Une fable de la France d’aujourd’hui.

Un film de 1h35de Olivier Azam réalisé avec la complicité de Laure Guillot. Produit et distribué par Les Mutins de Pangée.


TARIFS

  • un film : 6 euros
  • Pass journée ( 14 ou 15 avril) : 15 euros


Programme des autres jours :