Musique

Francofolies de La Réunion 2018 - Jour 1/3

Galerie Médias

Les Francofolies de la Réunion sont nées de l’union entre les créateurs du célèbre festival charentais Les Francofolies de la Rochelle et ceux du Sakifo Musik Festival.

Le but principal est de diffuser la création francophone de tous les styles et de tous les horizons à un large public réunionnais.

Les Francofolies de la Réunion, 2e édition prendront place au début des vacances, du 9 au 11 mars 2018 à Saint-Pierre - Ravine Blanche.


Programme du jour :

  • 19h00 Dolorès - Scène Lagon
  • 20h00 Brigitte - Scène Piton
  • 21h15 Raphaël - Scène Lagon
  • 22h45 Pigment - Scène Piton
  • 23h45 Deluxe - Scène Lagon

Tarifs : 28€ en prévente / VIP 45€


Dolores - 19h

C’est un soir de Printemps comme les autres à Bourges. Le groupe Tricodpo vient d’y donner son premier concert et la troupe, en relâche, entre dans un bar au hasard. Ils ignorent qu’à l’intérieur, Dolores Boyer vient tout juste de commencer à chanter. Le blues qui vibre dans sa voix, cette mélancolie d’un autre monde perdue dans la pénombre d’un troquet de province, surprend les trublions la kour. La rencontre est fulgurante : voilà Tricodpo réinventé en backing band au service d’une artiste qui nous vient, littéralement, de nulle part, mais qui fait entendre à sa façon, poignante, l’âme douce-amère des musiques tropicales.



Brigitte - 20h

Avec ses deux premiers opus, Et vous, tu m’aimes ? (2011) et À bouche que veux-tu (2014), Brigitte a conquis public et critique grâce à ses chansons désinvoltes et raffinées. Les deux copines se sont également distinguées par leur art subtil de la reprise, comme en témoignent leur version toute personnelle du tube de NTM Ma Benz et l’album Encore, dédié à l’exercice.

Aujourd’hui, le binôme revient avec un troisième disque, intitulé Nues. Aurélie et Sylvie y affrontent leurs plus grandes blessures dans des textes sobres et simples qui frappent comme un uppercut à l’estomac. Brigitte ne s’est jamais montrée si forte et fragile à la fois. Sur scène, le duo envoûte, séduit et crée l’évènement à chacun de ses passages.



Raphaël - 21h15

Le chanteur parisien continue de creuser le sillon d’une chanson française élégante, qui combine écriture ciselée et arrangements dépouillés. Mis en son par l’orfèvre Gaëtan Roussel (Louise Attaque), réalisateur de l’ultime album de Bashung Bleu Pétrole, son huitième solo Anticyclone voit Raphael se dévoiler comme rarement, loin des expérimentations de Super-welter ou des chorales enfantines de Somnambules.

Lauréat du Goncourt de la Nouvelle pour son premier recueil, Retourner à la mer, Raphael a composé ces nouveaux morceaux dans le même élan, simplement accompagné d’un piano. Cette austérité en trompe-l’œil, révèle des chansons sublimes, confirmant Raphael comme l’un des auteurs plus doués de sa génération.



Pigment - 22h45

Initialement prévue pour une date unique à l’initiative du Kabardock, la rencontre entre Mounawar & Nathalie Natiembé ne pouvait rester sans lendemain, la faute à une prestation mémorable dans les murs de la salle portoise. La proposition est effectivement alléchante : d’un côté l’une des artistes réunionnaises les plus créatives des deux dernières décennies, de l’autre le chanteur-guitariste anjouannais aux facettes multiples.

La complicité évidente qui lie ces deux-là et les musiciens chevronnés embarqués dans l’aventure apporte une fraîcheur bienvenue, à l’heure de la standardisation tous azimuts. Textes soignés, arrangements inventifs, énergie contagieuse : tout séduit dans cette création originale, à découvrir sur scène de toute urgence !


Deluxe - 23h45

En activité depuis 2007, le sextet moustachu a patiemment écumé la quasi-totalité des salles et festivals de l’Hexagone, construisant une base d’adeptes qui n’a cessé de grandir.

Après deux EPs et un album sur Chinese Man Records, Deluxe a créé son propre label pour produire Stachelight, dernier long format en date où l’on croise des invités aussi prestigieux et variés qu’Akhenaton & Shurik’n (IAM), -M- ou encore Nneka, preuve de l’éclectisme sans bornes des Aixois. Mais c’est bien sur scène que le projet révèle son potentiel hautement fédérateur : chorégraphies déjantées, costumes rouge et or impeccables, show lumière millimétré, les concerts de Deluxe sont de grands moments de communion festive. Moustache power !

Textes de présentation : Francofolies de La Réunion