Musique

Funambules (Thomas Enhco & Vassilena Serafimova)

Depuis sept ans, le pianiste Thomas Enhco et la percussionniste Vassilena Serafimova forment un duo hors normes. Ils ont tous deux un parcours à la croisée des genres, entre classique, jazz et influences contemporaines. Ils se déplacent sur une ligne musicale aérienne et énergique qui a des racines bien ancrées dans la tradition. Un duo innovant, audacieux, entre ciel et terre : deux funambules.

« Un duo explosif de virtuoses hors du commun dont les rythmes déchaînés font éclater les frontières entre classique et jazz, avec une intelligence musicale unique »

Thomas Enhco commence le violon à 3 ans et le piano à 6, étudie le classique et le jazz dans les deux instruments et enregistre son premier album en trio à 14 ans. Son deuxième, où il mélange déjà ses influences jazz et classiques, est salué par la critique comme par le public (Must TSF Jazz, Django d’Or 2010). En 2012, Fireflies, son troisième album en trio, est un succès critique considérable qui lui ouvre les portes d’une reconnaissance internationale. Quand il reçoit la Victoire « Révélation Jazz de l’année » aux Victoires de la musique 2013, Thomas Enhco est déjà un musicien accompli : depuis 2011, il donne plus de 130 concerts par an dans le monde entier. En 2015, Feathers, son quatrième disque, le premier en solo, confirme un style énergique et tendre, à son image. Un lyrisme puissant allié à une grande finesse narrative, à la frontière entre jazz et classique.

Vassilena Serafimova a vite lâché le violon pour les percussions, l’instrument de son père et de sa sœur. Dans sa Bulgarie natale, elle aborde la musique par l’école russe et intègre le marimba, jeune instrument du XXème siècle, à sa culture classique. « Musicienne de l’année » en 2009 dans son pays, elle tombe amoureuse de Paris lors d’une tournée française et entre au CNSMDP, complétant sa formation par un cursus à la Juilliard School de New York. Tantôt percussif, tantôt éolien : elle dévoile avec sensibilité toutes les possibilités du marimba, instrument fascinant et encore méconnu. Vassilena Serafimova a été récompensée par de nombreux prix internationaux, dont le 1er prix du plus grand concours international de marimba. Elle est aujourd’hui invitée partout par des orchestres ou des festivals. Un grand sens de l’interprétation, une énergie joyeuse et une immense générosité.


Concert organisé au profit de l’association Ti Prince Marmailles

L’association Ti Prince Marmailles intervient deux fois par semaine auprès des enfants hospitalisés en Oncologie Pédiatrique au CHU de Bellepierre. Les bénévoles de l’association jouent et bavardent avec les enfants, lisent pour eux et leur offrent pendant quelques heures d’être seulement des enfants et d’oublier fatigue et douleurs, isolement et parfois solitude, certains étant sans présence familiale car venant d’autres pays de l’Océan Indien. L’association organise des manifestations festives, sportives ou culturelles pour collecter des fonds destinés à l’acquisition de livres, de jeux et de cadeaux (anniversaires, Noël) et à l’organisation d’animations à l’hôpital et de sorties.

  • Magazine
  • À ce propos

Serafimova, Enhco et encore

À peine plus d’un an après avoir enchanté la cinquième édition du festival Opus Pocus, le pianiste Thomas Enhco et la marimbiste (...) +++