Musique / Maloya - Séga

Belles émotions en perspective

Gwendoline Absalon & Emy Potonié

Galerie Médias

Le vendredi 8 Mars, le Bisik vous invite à un voyage aux couleurs jazz et maloya en compagnie d’Emy Potonié et sa formation « Maloya Jazz Xperianz » et Gwendoline Absalon qui viendra nous présenter son premier album « Dig Dig ». Le Bisik « y met en lèr » deux jeunes talents réunionnaises lors de la journée internationale des femmes, ça tombe bien ! « Fanm mélanz Nout’ Kiltir ! » Une soirée qui promet donc d’être riche en émotions avec deux artistes qui n’ont pas fini de faire entendre leurs voix

Gwendoline Absalon

Zoom By l’Azenda

C’est entre l’âge de 6 à 12 ans qu’elle se découvre une passion pour le chant, au sein de sa propre famille puis au collège. C’est grâce à ses premières scènes avec le groupe ZAO project qu’elle commence à se faire connaître dans le milieu du Jazz. Elle est nommée Lauréat Musique 2010 « musique de la Réunion » et reçoit le titre de « la meilleure chanteuse Jazz de la Réunion » En 2013, elle se produit au festival Jazz TPA aux côtés d’Eric Legnini, Hugh Coltman, Franck Agulhon et Thomas Bramerie, en première partie du grand Manu Katché. Elle a participé à l’émission de télévision diffusée sur France O, « Music Explorer » au cours de laquelle elle a su émouvoir le jury aux larmes par sa reprise de « Jardin d’hiver » d’Henri Salvador. En 2015, elle s’entoure de deux musiciens, Rija Randrianivosoa, guitariste Malgache et d’Hugo Bertil, batteur Réunionnais. Ensemble, ils mettent en musique un répertoire arborant le Maloya, teinté du métissage entre La Réunion et Madagascar, et encore bien d’autres horizons musicaux. Ils développent ainsi un mode de jeu basé sur une interaction maximale, hérité de leur pratique du Jazz et avec lequel ils revisitent et redéfinissent le Maloya de leurs terres.


Emy Potonié

Après 15 ans de sa vie passés à Montpellier où elle étudie la musique, le jazz et l’improvisation en particulier, au Jam (école régionale de jazz et de musiques actuelles) puis au conservatoire à rayonnement régional, Emy qui a également été professeure de musique, revient s’installer dans son île natale. Avec la formation Maloya Jazz Xperianz elle distille ses œuvres avec chacune sa couleur musicale et son dynamisme. Une volonté de métisser son héritage musical et culturel avec talent et enthousiasme.