Danse

Compañia Sharon Fridman

¿Hasta dónde...? & All ways

JEU 6 SEP 2018 - 19:00 - Téat Champ Fleuri - Ste Clotilde - Tarif : 15/29€all

Sensation du dernier Total Danse, l’ébouriffant Sharon Fridman revient présenter deux pièces qui donnent toute la mesure de son talent. Une nuit madrilène dansée à 100 à l’heure, pleine d’élan, de fougue et d’émotion


¿Hasta dónde...?

Jusqu’où ? Joli titre pour une « petite » pièce en tandem qui a fait plusieurs fois le tour du monde, qui a été jouée dans tous les lieux possibles, et qui semble si jeune encore après 7 ans de succès ! Il faut dire que cette valse pour deux hommes est l’œuvre d’un authentique magicien de la vitalité : Sharon Fridman, maestro madrilène d’une danse à l’énergie folle, optimiste, physique et engagée, fondée sur ce qu’il appelle « le langage du contact  ».

En même temps technique de mouvement et disposition spirituelle, ce contact est au cœur d’¿Hasta dónde...?

Rapprochements, portés, chutes : ici les deux danseurs, dont Fridman lui-même, explorent toutes les possibilités offertes par leur rencontre, dans un esprit de recherche et d’entraide marqué par la volonté intrépide d’aller au bout. Assez courte mais riche en trouvailles et dynamique en diable, cette pièce est un condensé du style enthousiasmant de Fridman.



All Ways

En 2016, après 10 ans à brûler les planches du monde entier, Sharon Fridman et ses danseurs ont éprouvé l’envie de marquer le coup — et quel coup ! All Ways est une célébration de la danse vécue comme un élan vital, une manière bondissante d’être au monde, et pour tout dire le manifeste du chorégraphe qui donne un coup de sang à la scène madrilène.

À travers cinq tableaux symboliques aux parfums espagnols, les danseurs lancés dans un mouvement circulaire continu retracent le parcours d’un groupe habité par un rêve d’harmonie, et qui doucement s’élève vers les sommets. Une ascension à l’image de la trajectoire de cette compagnie qui a su imposer sur la scène internationale une danse athlétique et humaniste fondée sur la relation à l’autre.

Dans leur palpitante ronde de déséquilibres individuels et de sauvetages in extremis, ces artistes-tornades donnent à voir l’inépuisable utopie d’un monde solidaire, une quête d’harmonie qui ne connaît jamais de fin : vivre c’est être ensemble, et en mouvement !


L’azenda vous conseille aussi