Musique

Jazz à mère

Hugh Coltman

Chanteur et harmoniciste brillant, Hugh COLTMAN semble à l’aise dans tous les genres, que ce soit le blues avec son groupe The Hoax, la pop avec des artistes comme Nouvelle Vague, Babet ou Mayra Andrade ou le jazz avec China Moses ou le pianiste Eric Legnini qui l’a invité sur son albun « Swing twice ». Ce jazz toujours présent dans ses albums, ce natif de Bristol vivant à Paris l’a découvert grâce à sa mère. C’est en pensant à elle qu’il a décidé de rendre hommage à l’une des plus grandes voix du jazz, Nat King Cole.

A travers cet album "Shadows : songs of Nat King Cole", Hugh Coltman revisite les grands standards du crooner et pianiste de jazz disparu il y a cinquante ans ; "Nature Boy", "Mona Lisa"…mais aussi quelques perles moins connues comme "Shadows" ou "Annabelle".