Musique

IOMMA 2018

Le IOMMA, (Indian Ocean Music MArket), se déroulera du 28 au 31 mai 2018 à l’Ile de la Réunion, en amont du festival Sakifo.

Une occasion unique de favoriser les échanges, rencontres et opportunités entre les artistes et professionnels de l’Océan Indien tout en construisant un pont vers les acteurs de l’industrie musicale venant d’Europe, d’Australie, d’Amérique et d’Asie.

CORVEC – DUO - Réunion - Indie Pop

Contemplative et envoûtante, la musique de Vincent Corvec s’apparente à la bande originale d’une vie intérieure mouvementée. Accompagné sur scène de la chanteuse Marie Lanfroy et de créations vidéos, il provoque des images hypnotiques, entre compositions intimes et mélopées solennelles. Un set « électronirique » à la mélancolie élégante qui invite au rêve et à la méditation.


SAODAJ’ - Reunion - Nomadic Maloya

Il aura fallu attendre quatre ans pour voir la troupe de Marie Lanfroy donner une suite à son premier EP. Enregistrés et mixés par Brice Nauroy, multi-instrumentiste chez Lo Griyo, les titres de Pokor lèr se nourrissent des rencontres et des expériences qui ont jalonné le parcours de la tribu ces dernières années. Que les aficionados se rassurent, les nouveaux morceaux restent fidèles au son forgé par le groupe, cet hybride acoustique de maloya et de sons du monde, unique en son genre. Forts d’une tournée de plus de 150 dates qui les aura emmenés au Maroc, en Israël ou en Inde, avec un line-up légèrement remodelé, Saodaj’ repart à la conquête d’oreilles curieuses sur son terrain de jeu préféré : la scène.


ELIASSE - Comores - World Za N’Goma

Riche de ses racines comoriennes (mgodro, sambe, Bora, …) et de ses influences multiples (Blues, Rock, funk ou jazz), Eliasse écrit compose et interprète, accompagné de sa guitare, des textes empreints d’humanité. Après avoir accompagné durant des années divers artistes comoriens aux percussions, aux chœurs et plus tard à la guitare sur des scènes locales et internationales, Eliasse se lance dans un projet solo qui lui offre la possibilité d’avancer à son propre rythme, selon ses propres règles. Il défend à présent son style personnel, le Za N’goma, une musique World Alternative qui porte en elle toute sa fougue et son espoir.