Théâtre

Je buterais bien ma mère un dimanche

Que celui qui n’a jamais eu envie de tuer sa mère lui jette la première pierre. Trois générations de femmes esquintées par la vie, de la grand-mère collabo à la fille percluses de névroses, l’histoire n’est pas banale. Julie Villers, comédienne burlesque, propose une thérapie folle-dingue, entre cartoon et Almodovar, pour que toutes ces femmes se (ré)concilient.

Vous allez la détester un peu, vous allez l’aimer beaucoup. Plus efficace qu’une séance de psy, plus drôle que l’intégral de Freud, plus névrosée qu’une conversation avec Woody Allen. Faites une expérience unique certifiée originale.

Le saviez-vous ? Grand Prix du Jury et Prix du Public au festival du rire en Seine / Prix de la mise en scène au Souffleur D’Arundel / Grand Prix du Jury / Prix du Public au Festival de Sauzé Vaussais