Musique

Opus Pocus 2018

Jeunes Batteurs PEI

JEU 26 JUIL 2018 - 19:00 - Le Kabardock - Le Port - Tarif : 12€/15€all

19h00 SOIRÉE SPÉCIALE JEUNES BATTEURS PÉI :
4 BATTEURS, 4 GROUPES, 4 CONCERTS, 4 STYLES


THÉO MOUTOU

Théo Moutou fait un parcours sans faute, de la fac de musicologie au CRR de Toulouse et jusqu’au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris qu’il a intégré (classe de jazz) à la rentrée dernière. Il revient sur le caillou où il a grandi au sein d’une grande famille de musiciens pour nous présenter l’une des deux formations avec lesquelles il joue depuis déjà quelques années. Les deux camarades de jeu (et d’études) qu’il amène dans sa valise ont un parcours aussi exemplaire que le sien, et le trio a fait du rythme l’un de ses terrains de jeu favoris. On devrait entendre parler d’eux sur la planète jazz les prochaines années. Etienne Manchon, piano ; Clément Daldosso, contrebasse.


DYLAN MARVILLIER

Voilà quasiment 20 ans que le cœur de la cité maritime bat au rythme des Tambours Portois. C’est à peu près l’âge de Dylan, qui est quasiment né dans cette batucada fondée par son père, excellent batteur, qui lui a transmis le goût de la batterie. Dylan a repris le flambeau avec brio. Il accompagne la chanteuse Maya Kamaty et développe aujourd’hui son propre projet au sein d’un groupe tout juste créé pour Opus Pocus mais qui est appelé à durer. Un groupe au son résolument moderne, où les jeunes talents péi expriment une nouvelle vision du maloya jazz. Au Port, tout comme son cousin Japhet Boristhène, Dylan joue à domicile… Mathieu Brillant, claviers ; Rodolphe Celeste, guitare ; Johan Saartave, basse ; Ivan Vinh San, percussions.


MATHÉO TECHER

Lui aussi a grandi dans une famille de musiciens, bercé par les musiques locales et internationales. Il a intégré le CRR à 7 ans puis, Diplôme d’Etudes Musicales et Baccalauréat en poche, il est parti s’installer aux Etats-Unis, où il poursuit sa formation musicale dans la prestigieuse université Berklee College of Music et où il multiplie rencontres et collaborations. Mathéo s’est entouré d’une belle équipe de dalons (dont un autre réunionnais formé à Berklee) pour présenter un projet constitué en intégralité de compositions originales, qui mêle le jazz moderne à l’univers de la pop et de la musique électronique. Noé Zagroun, piano ; Teddy Sorres, basse ; Jim Celestin : sax ; Sami Pageaux-Waro, percussions.


JAPHET BORISTHENE

Après avoir usé ses premières baguettes au Port, Japhet Boristhène est parti étudier la batterie au conservatoire de Villeurbanne. Là-bas, il a su faire évoluer son oreille musicale et sa technique, il a rencontré de nouveaux musiciens et il a constitué un trio avec lequel il se produit régulièrement. Mais il n’oublie pas d’où il vient. Opus Pocus lui offre l’occasion d’un retour au Port où il retrouvera son fabuleux guitariste de papa et ses dalons avec des compos “world fusion” spécialement écrites pour cette formation. Au Kabardock, tout comme son cousin Dylan Marvillier, Japhet joue à domicile… Teddy Baptiste, guitare ;Fabio Marouvin, piano ; Alain Chane, saxophones ; Johan Saartave, basse.

L’azenda vous conseille aussi