Musique / Electro / Maloya - Séga

Iomma 2019

Kabar jako

Jako Maron n’est plus seul derrière ses machines.

Le voici revenir en trio, dans l’esprit qui souffle des entrailles musicales réunionnaises : le kabar.

Entouré pour ce nouveau projet du percussionniste Jean-Amémoutou Laope (sati, pikèr, kayamb, tous instruments de bois et de tôle) et du chanteur Axel Sautron (issu du groupe 7Po), il concocte un maloya 2.0 qui sonne comme une évidence.

Précurseur de la musique électronique dans l’océan Indien, le musicien autodidacte faisait également partie des pionniers locaux dans la production rap et ragga il y a quelques années. Au fil de ses expériences sonores, il s’est emparé de la liberté que lui offraient les machines pour ouvrir sa musique aux poètes, puis plus tard s’intéresser au théâtre.

Tout le menait à ce Kabar Jako, qui plonge l’électro dans la poussière de « la kour », lieu créole qui désigne autant la terre battue devant la case en tôle que le béton de la cité. C’est dans « la kour » que se donnent les kabar, dans « la kour » que se partagent les énergies. Dans « la kour » du Kabar Jako, les sons lourds de roulèr sont électro mais les battements du cœur sont organiques.

Rentrez dans le rond du Kabar Jako !