Danse

Kanyar

Depuis 2011 et la création de la Konpani Soul City, Didier Boutiana trace une route singulière. L’enfant du port, naguère b-boy émérite, s’empare du monde, le questionne sous toutes ses coutures, ose les confrontations sans jamais rien renier de ses racines. Une démarche qui, tout simplement, passionne.

On ne ressort pas indemne d’une plongée dans l’univers carcéral. Didier Boutiana pas plus qu’un autre. Surtout pas lui qui, de son propre aveu, a une certaine familiarité avec la délinquance, perçue au quotidien à travers connaissances et amis.

Ses actions de sensibilisation menées au Centre Pénitentiaire du Port n’ont fait qu’accroître sa curiosité quant aux profils qu’on y rencontre. Les mécanismes que l’incarcération induit et provoque. Ceux qui poussent un groupe à mettre un individu à l’écart, à moins qu’il ne choisisse lui-même de s’exclure du groupe... Il n’en reste pas moins que, même à la marge, subie ou voulue, l’individu a sa perception propre, ses pratiques et raisonnements, pouvant parfois sembler teintés de paradoxe.

De cette matière que le temps façonne tout particulièrement, Didier Boutiana tire de la poésie.


Présentation : CDOI

Didier Boutiana | Soul City | Tout public | à partir de 10 ans | 55 min

chorégraphie et interprétation Didier Boutiana | dramaturgie Vincent Fontano, Dirk Korell | psychanalyste-conseil Lydia Ledig | construction de décors Cédric Perraudeau | musique originale Labelle | texte Francky Lauret | regards extérieurs Nicolas Médéa, Soraya Thomas | vidéo Stéphane Tari | photos Stéphane Tari | coproduction TEAT Champ Fleuri | TEAT Plein Air, Théâtres départementaux de La Réunion

Un événement de TOTAL DANSE 2017 ; en partenariat avec les TEAT Champ Fleuri | TEAT Plein Air