Musique / Electro

Klowdy

Petit bout de femme à la voix suave et puissante. Klowdy vogue entre vibes roots et urbaine « in mayaz » d’afro soul, reggae et électro.

« Je veux donner le sourire aux gens , leur transmettre de la joie ». Voilà ce que Klowdy souhaite plus que tout, faire passer à travers ses textes, à travers son énergie débordante sur scène comme dans la vie. Klowdy, (de son vrai nom Marie-Claudie Folio) est une auteure-compositrice-interprète. Elle est née à Antsalaka, Madagascar. « Dans la culture malgache, la musique fait partie intégrante de la vie ». Alors, même si ses parents ne sont pas musiciens, elle est baignée dans la musique depuis toujours. « Mes parents étaient de vrais passionnés de reggae ». Une influence que l’on retrouve dans les compositions de la jeune femme. Mais pas que. Car Klowdy jongle en effet entre vibes roots et urbaines, un mélange d’afro soul, reggae. Soul par la voix, afro par la musicalité, les accords choisis et le groove, et reggae par le rythme. Un peu raggamuffin aussi, quand elle se met à « toaster ».

Si cette jeune chanteuse autodidacte s’inspire d’Ayo, d’Asa ou d’Nneka, sa voix reste unique et est loin d’être la pâle copie de ses idoles. La voix de Klowdy est chaude, un peu cassée, d’une tessiture impressionnante.Elle place les trémolos là où il faut, tout en douceur et en sensibilité. Une voix de caractère en somme. Que ce soit a cappella, avec un cajon et une guitare ou entourée de ses musiciens, Klowdy donne des frissons. « Je me sens bien sur scène. J’oublie tout, je lâche tout. J’ai cette impression d’être possédée, d’être quelqu’un d’autre ». Mais sa volonté plus que tout est d’apporter quelque chose de différent à la musique malgacho-réunionnaise. « De sublimer cette musique, de sublimer le créole, le malgache avec ma patte et de représenter au mieux mes origines ». Avec des textes simples et positifs, elle veut pouvoir rassembler autour de sa musique, que chacun se reconnaisse à sa façon dans sa prose. Elle parle d’amour, de partage, du respect des valeurs humaines, mais aussi de l’estime de soi, de s’assumer tel que l’on est.

« Quand on rencontre Klowdy, ce qui surprend c’est sa maturité et sa simplicité », nous confie un proche. Car Klowdy fait les choses instinctivement, en accord avec elle-même. Si elle s’est un peu cherchée concernant son style et les influences vers lesquelles se tournées, aujourd’hui, ce petit bout de femme sait clairement ce qu’elle veut.