Théâtre

De Jean-Claude Carrière

La conférence des oiseaux

Porté à la scène pour la première fois en 1979 par Peter Brook, le conte soufi de Farid Uddin Attar, adapté par Jean-Claude Carrière, retrouve toute sa force intemporelle par la grâce d’une mise en scène sobre et délicate signée Guy Pierre Couleau.

Un jour, les oiseaux se mirent en quête du mythique Simorg afin de le prendre comme roi. Au terme d’une épopée mystique et existentielle, ils découvrent que le Simorg n’est autre qu’eux-mêmes… De cette allégorie entre l’âme et son vrai roi, Jean-Claude Carrière a extrait une œuvre théâtrale à laquelle Guy Pierre Couleau souhaitait urgemment redonner vie. Elles sont nombreuses, les raisons de cette urgence : la beauté palpitante du texte ; l’appel à la construction d’un monde de paix et de tolérance - il est encore possible d’en parler sans paraître naïf ni cynique ; enfin, le sentiment frappant d’une prémonition de Farid Uddin Attar sur l’avancée de l’humanité. Que sont ces oiseaux, sinon des migrateurs, autrement dit des migrants ? Que disent-ils, ces oiseaux, sur nos réactions face à l’autre, au mal connu, à l’inconnu ? Que révèlent-ils sur la véritable profondeur de nos différences ? Quel voyage faut-il entreprendre pour se connaître vraiment ? Dix comédiens d’origines et de cultures diverses (dont une réunionnaise) nous éclairent sur ce chemin, porteurs d’une langue qui sait se faire aussi poétique que triviale, volontairement, pour mieux nous parler.

  • de Jean-Claude Carrière inspiré par Farid Uddin Attar
  • mise en scène Guy Pierre Couleau
  • Comédie de l’Est - CDN de Colma

« Sobre, minimaliste, la mise en scène de Guy Pierre Couleau souligne très subtilement les résonnances actuelles du texte. [...] De cultures diverses, les dix artistes de la pièce [...] portent avec force cette dimension de la fable. De l’aventure aérienne, ils font une intense épopée humaine. »

Anaïs Heluin, La Terrasse, 26 septembre 2018