Musique

L’opéra de Pékin

La Légende du serpent blanc

« Brave vieil homme, s’il te plaît laisse-nous passer ! » crie la dame Blanche au passeur depuis la berge. Le jeune passager demande au passeur de s’arrêter et de la laisser monter à bord.

Ils remercient le vieil homme et Xiaoqing (le serpent bleu déguisé) lui demande son nom.

Il répond : « Xu est mon nom. On m’a dit que j’ai rencontré un Immortel près du Pont Brisé quand j’étais enfant, et mon père m’a donné le prénom de Xian. » (le caractère chinois Xian signi e « Immortel »).

Alors le souhait éprouvé depuis longtemps par la dame Blanche fut exaucé. Le charmant jeune homme était en fait le petit garçon qui avait bouleversé son cœur.

Contexte

Les bases de l’opéra reposent sur une ancienne légende transmise par tradition orale puis couchée par écrit et adaptée dans les genres les plus divers : poésie, cinéma, théâtre, musique, série télévisée, bande dessinée.

Synopsis

Sous la forme de jeunes femmes magni ques, le serpent Blanc et le serpent Bleu ren- contrent un jeune homme du nom de Xu Xian.

Le serpent Blanc reconnaît en lui l’enfant qui l’avait tant charmé autrefois. inexorable- ment attirés l’un vers l’autre, ils nissent par se marier et vivent heureux.

Mais, jaloux de leur amour, le moine Fahai du temple de la montagne d’or, échafaude un plan pour séparer le couple. Sous l’emprise du moine, Xu prépare un vin herbé. après l’avoir bu, sa femme reprend sa forme de serpent, et Xu meurt sous le choc de cette vision. Désespéré, le serpent Blanc se rend à la montagne Kunlun pour cueillir une herbe magique qui permettrait à son mari de ressusciter. il perdra la vie dans cette entreprise. Après une série de péripéties, le mari et la femme seront nalement réunis sur le pont Brisé.

Initié par : La Fédération Chinoise des Cercles Littéraires et Artistiques, Le Consulat Général de Chine à Saint-Denis, La Direction des Affaires Culturelles Océan Indien, La Région Réunion, Le Conseil Départemental de la Réunion, La Mairie du Tampon, La Compagnie de Théâtre Jingju de Beijing.