Théâtre

La théorie du Y

La Théorie du Y, une perle de fraîcheur et d’intelligence …

Anna a 9 ans. Une boule d’énergie prête à croquer l’existence de toutes ses dents. Elle apprend les règles de la vie. Ce qu’on fait. Ce qu’on ne fait pas. Qu’il faut trouver un beau garçon et puis l’épouser, tout ça.

Anna a 13 ans. Elle attend. Elle voudrait obéir aux règles. Mais elle aimerait aussi découvrir. Se tromper. Alors elle se consume d’envie. De plusieurs envies. Elle n’ose pas.

Anna a 16 ans. Quelque chose se débloque et elle choisit d’affronter ce qui brûle au fond d’elle. Elle découvre l’amour et la sexualité. Et là, les questions se font plus présentes. Son entourage la pousse à se définir : on aime les garçons ou on aime les filles, c’est comme ça. Mais pour Anna, devenir adulte passera par autre chose que ce choix.

Et si on pouvait tomber amoureux sans se demander si c’est d’un homme ou d’une femme ?