Musique

1ère partie : Sly Sugar

Les 20ans de Brain Damage

VEN 1 MAR 2019 - 20:00 - Bisik - St Benoit - Tarif : 8€/12€all Infoline : 0692 87 45 72

Belle soirée en perspective au Bisik en ce premier mars où nous aurons l’honneur, en collaboration avec le Kabardock, de vous proposer, en exclusivité dans le Nord et l’Est de l’île, un concert de Brain Damage (Martin Nathan), l’un des fondateurs de la scène dub en France ! L’occasion pour ce pionnier des Live Machine du genre de célébrer ses 20 ans de créations et d’inscrire le Bisik dans la tournée anniversaire ! En première partie de ce concert unique : Sly Sugar, l’un des groupes dub les plus inventifs de La Réunion qui n’hésite pas à arpenter les sentiers électroniques d’autres styles musicaux (reggae, jazz, rock, drum and bass…), mais toujours en live !

Brain Damage

Sous le nom « Brain Damage », une personne : Martin Nathan. Avec ses 14 albums et plus de 700 concerts, Brain Damage est considéré comme l’un des fondateurs de la scène dub en France. Il créé en 1999 l’un des premiers live-machine du genre, influençant toute une génération d’artistes se réclamant de son héritage. Son côté visionnaire l’amène dès le début des années 2000 à collaborer avec certains maîtres du genre de la scène britannique tels que Zion Train, Alpha & Omega ou The Disciples.

La scène dub étant en perpétuelle évolution, Brain Damage ne cesse de se renouveler. En 2012, dans un environnement nettement rajeuni, l’artiste réunit les cultures dites « sound system » et « live », hélas bien trop souvent opposées, avec la magistrale réalisation de l’album fédérateur « Empire soldiers », en compagnie du britannique Steve Vibronics, autre incontournable pionnier du genre. Aujourd’hui, cela fait déjà 20 ans que tout a commencé.

Un petit son qui rappellera des souvenirs aux plus vieux :

Plus récemment :


Sly Sugar

Créé en décembre 2016 à Saint Benoît le groupe se compose aujourd’hui de 5 musiciens expérimentés (basse, batterie, guitare, claviers et samplers) aux multiples influences. En effet, si le dub reste le fil conducteur, la formation n’hésite pas à emprunter les chemins de nombreux styles musicaux (jazz, rock, drum and bass, house, tribal…). Du son électronique certes mais dans Sly Sugar on ne séquence pas à tout va, en effet tout (ou presque) est joué en live.

En 2018 le quintet sucré compte donc bien surprendre le public et les programmateurs avec son set atypique et gourmand.

L’azenda vous conseille aussi