Festival

La Transe du Désert !

Les Electropicales 2018 - Jour 3/4

Galerie Médias

10 ans à agiter la scène electro de l’Océan Indien, réunir des artistes réunionnais et internationaux. 10 ans d’émotions, de rencontres et de projets révélés... Du 2 au 5 mai, les Electropicales reviennent donc pour une 10ème édition. On vous 10 tout !


« Nuits sonores Journey » se déplace à La Réunion et c’est inédit. Pour souligner l’étroit lien qui nous relie à la métropole lyonnaise et son événement incontournable, c’est leur carte blanche, ils réalisent la programmation complète et c’est un vrai tour du monde des saveurs sonores.


20H00 - 01H00 | Silent Green Room : GREG | Maurice

Le jeune mauricien s’imprègne et crée son style à partir d’influences venues de Motor City Drum Ensemble (MCDE), Ben Klock, Tale of Us ou Lefto. Il oscille aisément entre des sonorités Hip Hop, Disco et future Bass, mêlant tonalités sud américaines et africaines. Dj et producteur, Greg se lance aujourd’hui en solo, après une expérience réussie avec le « Kartel Future Soundsystema ». Il explore les styles, cherche bien évidemment sa griffe mais nous sentons déjà qu’il peut exploser sur le genre Techno, par la qualité de ses mixes et sa quête assez séduisante de tracks de qualité ! Une pépite en vue, à l’état brut.


22H00 - 23H00 | Palaxa : LABELLE | La Réunion

Prix Musiques de l’Océan Indien 2015 et artiste phare de la scène digitale des Mascareignes, Jérémie Labelle est bel et bien la dernière sensation sonore en provenance de l’Ile de la Réunion. En immergeant les textures acoustiques traditionnelles dans d’enivrantes boucles digitales et en plongeant les sons indiens, africains, malgaches et réunionnais dans le grand bain électro, cet alchimiste des mixes conjugue les rythmes volcaniques du maloya et les palpitations techno de Détroit. Son hypnotique électro-maloya crée alors une filiation imaginaire autour des transes ancestrales et modernes dans un déferlement ternaire un ique. Frénétiquement, l’électro réunionnaise entre dans la danse…

Signé chez la maison Infiné music en 2017, après un passage aux transmusicales de Rennes et Nuits sonores de Lyon, l’artiste vient de dévoiler son deuxième album « Univers-Ile », encensé par Les Inrocks qui disent de lui : « Quatre ans après le remarquable – et très remarqué – Ensemble, il franchit en beauté le cap du deuxième album avec le splendide univers-île, qui élargit encore plus son horizon sonore. »


23H00 - 01H00 | Palaxa : BAMAO YENDE | France

Nourri de hip-hop et r’n’b, le label Boukan Records créé par Bamao Yendé est la révélation d’un collectif qui monte. Le crew hyperactif de la scène parisienne originaire de Cergy Pontoise expose ses influences africaines et latino-américaines avec la finesse d’une rencontre entre atmosphères sensuelles et percutantes. Des rythmes qui nous parlent comme le kwaito, des ponts vers la bass music, des chants plurilingues, des références RnB… Son mix nous fait passer les frontières, aisément, nous qui sommes si poreux des cultures qui nous entourent, nul doute que Bamao Yende va rencontrer son public de manière puissante. Le boss, Bamao Yende, vous donne rendez vous le vendredi au Palaxa sur la scène Nuits Sonore Journey.


23H00 - 01H00 | Palaxa : TROPIKAL CAMEL | Israël

Nous accueillons le Roi Assaya, son vrai nom, sous le titre exotique de « Tropikal Camel », qui voyage et collectionne les musiques traditionnelles d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, recompose ses influences dans un genre Future Bass music et techno chamanique. Sous le label Shouka, il revoit totalement l’héritage de la musique Arabe, version déconstruction / reconstruction sonore expérimentale.

En découle naturellement des sonorités arabisantes, tribales mais décomplexées pour une techno dansantes et enivrantes. Jean Louis Brossard, le mega boss des Transmusicales disait de lui : « Il m’a envoyé un mix et j’ai su immédiatement que c’était avec lui que je voulais finir les Trans, le dimanche matin ». Cet artiste finira certainement torse nu comme il en prend l’habitude, performer scénique en transe pour débiter au micro des lyrics hip hop. Le Roi va rugir.


02H00 - 04H00 | Palaxa : SAMA | Palestine

L’underground palestinien a un visage : Sama Abdulahdi a vécu le second Intifada (2000-2005) et se retrouve programmée aux Transmusicales 2017. Entre les deux, la découverte de sons technos rapportés par son frère, les premières soirées Electro organisées dans Ramallah, 5 années passées au Liban où elle développe ses techniques de mix et où naît sa techno dure et radicale. Aujourd’hui en résidence à la Cité internationale des arts pour y préparer son album, nous l’accueillons avec l’immense bienveillance et curiosité qu’elle suscite. Celle qui échantillonne les sons pour composer, écoute la rue, l’atmosphère ambiante, nous semble terriblement connectée à la réalité d’un monde mouvant et vaporeux. Le kick sur son dernier album est le véritable son du battement d’un cœur. Le vôtre ?


21H00 - 22H00 | Fanal : KOBALD | La Réunion

Kobald, un projet né en 2014 d’un artiste originaire de Bretagne. Il mène une techno envoutante expérimentant textures et sonorités chamaniques sur ses machines analogiques. Son premier EP « 3 Gates » sort en 2016 sous le label Yellow Sign. Aujourd’hui basé à La Réunion, membre du Beat Club, il y puise son inspiration en explorant et s’imprégnant de la beauté de l’île pour composer de nouveaux morceaux. Le Cobalt est omniprésent dans l’air, l’eau, la terre… Assurément vous en ressortirez imprégné.


22H00 - 23H30 | Fanal : ALIAS | La Réunion

Le nouveau projet d’un des producteurs techno les plus talentueux de La Réunion est présenté en exclusivité aux Electropicales. Hyperactif, curieux et touche à tout, fonctionnant toujours à l’instinct et au coup de cœur. En 2013, à son arrivée sur l’île, coup de cœur pour la techno, il fonde le duo : Franck Becker. Nous le retrouvons sur plusieurs événements marquants à La Réunion : PMK, Electropicales, Hatypic…

En 2018, il intègre le collectif techno Zusammen et lance son projet techno, pour sa première en solo : ALIAS

ALIAS pour un projet à son image : Discret, précis, musicalement ciselé afin de mettre en avant le projet et prendre le pas sur l’image et le marketing autour de l’artiste.

Son premier morceau parait en téléchargement gratuit via la plateforme « Sweet Musique ».


22H30 - 01H00 | Fanal : CUBENX vs BOOGZ BROWN | Mexique / La Réunion

La rencontre d’un artiste phare de la maison Infiné Music et d’un artiste réunionnais accompagné par Electropicales Booking, une résidence artistique de 4 jours pour travailler à un projet commun qui sera restitué aux Electropicales et qui sait par la suite…

CUBENX Cubenx, alias Cesar Urbina, que nous avions reçu avec le label Infiné Music en 2014, une histoire en continu ensuite somme. Cubenx correspond à ces producteurs qui analysent l’espace environnant comme sujet d’exploration sonore. Chaque expérimentation musicale vous donne envie d’y voir, là, le mouvement de l’onde, de ce côté, un trait de lumière infini, ci après, des compressions/distorsions de matière pour créer des sonorités incroyables. Un artiste pleinement dans son temps, capteur de sons, de mouvements et d’impressions. La sensibilité à fleur de peau d’un artiste qu’on adore et qu’on a hâte de revoir et ré écouter.

BOOGZ BROWN Boogz Brown, Yannis Nanguet, dit Boogie ou Boogz Brown, est connu en tant que plasticien et street artist, à travers le duo Kid Kreol & Boogie. Pourtant la musique accompagne son parcours et il s’oriente naturellement vers la composition. En novembre 2013, il remporte le premier prix du Beat Making Lab avec le track Mafana, ce qui lui vaut une publication sur le site du label Maddecent (Major lazer, Diplo, Baaeur, Djemba Djemba etc.).

Sur sa route, Boogie rencontre ensuite les « Sales Types » avec qui ils forment aujourd’hui l’équipe de la So Watts, bien décidés à propager la Bass Music à la Réunion, lors de soirée aussi bien privées qu’officielles. Ce crew est composé de 5 artistes, compositeurs et Djs.


01H00 - 02H00 | Fanal : NOT WAVING | Angleterre

Libération dit de lui qu’il a placé la barre en altitude aux Transmusicales de Rennes en 2016.

NOT WAVING fracasse et recrache les sons, pour en sortir une musique unique. Nous devons nous attendre à un déluge de sons « acrimonieux » pour celui qui a sorti son premier EP chez Red Bull Academy Paris : I Would Have Not Been There et qui a « le goût du mélange brutal et funky (post-punk, techno, noise) »,

On le retrouvera cette année 2018 aux Nuits sonores, à Peacock Society et Astropolis, autrement dit, l’artiste en pleine expansion, celui qu’on verra avant tout le monde.

Alternatif et Underground, LA découverte 2018 aux Electropicales !!!


02H00 - 04H00 | Fanal : ANETHA | France

Résidente des événements Blocaus à Paris et grande collectionneuse de vinyles, Anetha est une jeune artiste qui s’est rapidement imposée comme une figure dominante de la scène underground.

Basée à Paris, cette DJ et productrice s’est créé une forte réputation sur la scène électronique. Elle s’est produite dans des lieux importants comme le Corsica Studio (Londres), Culture Box (Copenhagen), Concrete / Rex Club (Paris), Berghain / Panorama Bar (Berlin). Vous la retrouverez en 2018 sur Marvellous Island (France) et Panorama Festival (France), entre autres…

Oscillant entre lignes acides, mélodies mélancoliques, rythmes hypnotiques et un groove puissant, elle aime aussi passer des tracks 90s old school offrant un voyage tonique et profond. Anetha sait vraiment prendre le contrôle du dancefloor !

Le futur est radieux pour cette jeune artiste techno.

  • Magazine
  • À ce propos

Electro éclectique

Les Electropicales ont 10 ans : ça se fête. Une fois encore, le festival promet 4 jours « d’agitation festive », avec plus de (...) +++